Skip to content

Un déplacement périlleux !

Le SLUC Nancy pointe toujours à la troisième place de Pro B et reste lancé à la poursuite de Saint-Chamond et Chalon. Chaque journée réservant son lot de surprise, la bande à Sylvain Lautié doit éviter les faux pas. Samedi à Boulazac, c’est un sacré challenge qui lui est proposé face un gros budget de la division qui n’est pas à sa place en queue de classement.

Samedi dernier, les partenaires de Stéphane Gombauld (24 points et 13 rebonds) et Antony Labanca (25 points à 7/9 à 3 points et 5 passes) n’ont pas laissé l’ombre d’une chance à des joueurs de Saint-Vallier valeureux mais dépassés par la maîtrise affichée par les Nancéiens. Pourtant privés de Ludovic Beyhurst et Lucas Ugolin, malades, Mathis Keita (9 passes) et Caleb Walker (16 points) ont parfaitement géré le tempo du match en sublimant le collectif nancéien (28 passes et 117 d’évaluation collective) pour s’imposer nettement 89-70.

Samedi, c’est un autre match compliqué, qui est proposé aux Couguars qui affronteront, dans la belle salle du Palio, une équipe aux gros moyens mais en proie au doute face à des résultats décevants.

BOULAZAC veut remonter la pente

Ce n’est pas la saison que les supporters du BBD avaient imaginé. Relégué de l’ex Jeep Elite, le BBD muni du deuxième budget de ProB affichait clairement ses ambitions : Retrouver rapidement l’Elite !

Hélas, de nombreuses blessures (Nicolas De Jong, Vitenis Zyzauskas  puis maintenant Nick Moore le talentueux meneur) ont fortement contrarié le parcours du club périgourdin. Enchainant les contre performances depuis le début de l’année 2022 avec un bilan très décevant (3 victoires / 9 défaites), le club se positionne aujourd’hui à une surprenante 13e place !

Devant les difficultés, le club a dû se séparer de son coach, Nikola Antic dernièrement remplacé par Alexandre Menard qui avait commencé la saison aux commandes du Rouen Métropole Basket… et pour faire face à l’absence longue durée de Nick Moore, le nouvel entraineur a porté son dévolu sur l’américano-finlandais Jamar Wilson 38 ans, un vétéran bien connu en France du côté de Rouen, Nanterre et Bourg en Bresse.

Ce sera donc une équipe de Boulazac relookée que le SLUC Nancy est appelé à rencontrer, ce qui risque de compliquer les plans de Sylvain Lautié. 

Car l’effectif du BBD reste par ailleurs ultra séduisant : Nicolas DeJong, Ivan Février, Quentin Serron, Bathiste Tchouaffé, Olivier Cortale et Nana Foulland ont tous connu le haut niveau. L’ambition d‘Alexandre Menard est donc avant tout de rebâtir une équipe conquérante afin de remonter au classement et d’accrocher les playoffs. Le 8e du classement ne comptant finalement que deux défaites de moins que le BBD, la mission semble à la portée sachant qu’il reste 10 rencontres d’ici la fin de la saison régulière.

Rappelons qu’en décembre à Gentilly, Nancy avait eu toutes les peines du monde à l’emporter sur le fil 77-76, résistant dans les dernières instants au retour des coéquipiers de Nana Foulland très efficace (18 points et 8 rebonds ce soir là) et profitant de la maladresse d’Olivier Cortale qui ratait le tir de la gagne à l’ultime seconde.

NANCY pour rester dans la course

Ce ne sera pas simple pour Nancy qui a déjà perdu quelques occasions de revenir sur le duo de tête qui ne faiblit pas ! Pourtant, ce match au Palio est l’occasion rêvée de poursuivre une série de victoires indispensables. Si après Denain et Saint-Vallier, les Nancéiens accrochaient le BBD à leur tableau de chasse, ce serait, avouons le, une très belle performance.

Cela passera assurément par une défense acharnée, ce que les joueurs de Sylvain Lautié ont tendance à oublier parfois. Il faudra donc dès l’entame du match être concentré, ne pas lâcher de rebonds face à une équipe performante dans ce domaine et surtout rester maître de ses nerfs pour résister dans les moments de moins-bien afin d’éviter les trous d’air comme face à Evreux ou Souffelweyersheim.

Les joueurs Nancéiens sont bien conscients de leurs qualités (attaque, jeu collectif, passes décisives adresse à 3 points) mais aussi de leurs manques et ils font tout pour apprendre de leurs erreurs et travailler dur à l’entraînement pour les corriger.

Ce rendez-vous sera d’une rare importance, entre une équipe qui veut grappiller quelques places pour accrocher les playoffs et une autre qui ne veut surtout plus céder de terrain aux deux premiers du classement !

Une rencontre à ne rater sous aucun prétexte !

 

GO SLUC

MC