Skip to content

Rebondir à Rouen !

Au retour d’une défaite frustrante à Nantes, le SLUC Nancy doit se relever pour affronter une solide équipe de Rouen qui ne justifie pas jusqu’à présent toutes ses ambitions du début de saison.

Le retour à Nancy a dû paraître bien long aux joueurs Nancéiens tant les coéquipiers du très polyvalent Anthony Labanca (13 points, 5 rebonds et 5 passes) semblaient posséder le match bien en mains à 8 minutes du terme (61-52). 

Hélas, l’absence de deux joueurs positifs au Covid et la fatigue du match joué face à Saint-Chamond se faisaient sentir. Jouant alors avec moins de lucidité, ratant des lancers au plus mauvais moment et perdant quelques balles, les Nancéiens permettaient aux Nantais de René Rougeau de repasser devant après un terrible 0-11. Un mano à mano s’engageait alors et la dernière minute n’y changeait rien. Les Nantais creusaient l’écart et l’emportaient 78-70 infligeant un 26-11 rédhibitoire au cours du dernier quart-temps… Le SLUC Nancy venait de craquer et subissait ainsi sa 5ème défaite de la saison.

Fort mécontent des trop nombreux points encaissés à l’intérieur, François Peronnet a profité des quelques jours pour remettre les pendules à l’heure, les nouveaux ayant pu, enfin, avoir quelques séances collectives pour pouvoir corriger les approximations bien compréhensibles, vu les circonstances qui ont touché le club lorrain.

Maintenant se profile à l’horizon, un match compliqué à la Kindarena où les Couguars vont affronter le Rouen Métropole Basket,  une équipe physique, toujours difficile à jouer même si les Nancéiens ont remporté 20 des 26 dernières confrontations entre les deux clubs… depuis 2005.

ROUEN en deçà des espérances 

Possédant cette saison le 4ème budget de ProB le RMB souhaite se donner les moyens de retrouver le plus haut niveau du basket français. Cependant les résultats actuels restent décevants puisque le RMB n’occupe que la 10e place du classement avec un bilan de 10 victoires contre 10 défaites. 

Pourtant l’effectif mis à la disposition de coach Menard ne manque pas d’allure, à commencer par le redoutable Amin Stevens (14 points, 8,6 rebonds et 17,7 d’évaluation) et le solide Zimmy Nwogbo (14,2 points et 6,3 rebonds pour 15,5 d’évaluation). Ces deux intérieurs font un sacré chantier et seront encore une fois le principal danger pour notre équipe en pleine réorganisation dans ce domaine. 

Par ailleurs, l’ailier et capitaine Pierre-Etienne Drouault se montre très polyvalent (16 points, 4 rebonds et 3 passes) ainsi que la dernière recrue, le meneur nigérian Ike Iroegbu qui performe à 19,6 points et 4,9 passes depuis qu’il est arrivé dans la capitale normande.

Rouen a du mal face aux équipes de tête (défaite à Saint Quentin à Quimper, face à Blois deux fois, contre une seule victoire face à Quimper 79-74) mais l’équipe n’abdique jamais (6 défaites de moins de 8 points).

Le RMB avait également perdu à Nancy, pour l’ouverture du championnat 69-76. Cédant dans le dernier quart-temps sous les coups de boutoir d’un Ron Lewis en feu (30 points).

Enfin, à domicile, si le bilan des Normands est de 7 victoires contre 3 défaites (Blois, Evreux et Gries dimanche dernier), n’oublions pas que la saison dernière, le SLUC Nancy était venu dominer le RMB 88-75 emmené par un très efficace Ron Lewis (27 points et un solide William Narace (14 points et 9 rebonds).

 

Le SLUC devra se surpasser

Le SLUC Nancy a cédé dimanche accablé par tous les derniers évènements qui ont frappé le club. Mais il va falloir vite se remobiliser pour conserver la tête du championnat.

Un petit répit cette semaine aura permis aux joueurs valides de récupérer et aux nouveaux arrivants de mieux s’intégrer et surtout de participer à des entraînements collectifs pour peaufiner les systèmes.

On espère maintenant qu’Enzo et Charles soient bien remis du Covid afin de rejoindre leurs coéquipiers avant le rush du mois de mai.

Le match promet d’être serré et les partenaires d’Andell Cumberbatch peuvent s’attendre à un duel particulièrement physique et intense. Il faudra garder ses nerfs pour la fin de match qui s’annonce une fois encore indécise.

 

GO SLUC

 

MC