Skip to content

On the road again…

Dimanche, ce sera le 3e déplacement consécutif pour le SLUC Nancy, qui affrontera l’Hermine de Nantes, dans le cadre de la 9e journée de championnat. Si les voyages forment la jeunesse, dit-on, leur répétition fatiguent également les organismes. 

Cela dit, jusque-là, les Nancéiens sont plutôt à l’aise loin de leurs bases, en témoignent les 7 victoires en 8 matchs joués à l’extérieur (ProB et Leader’s Cup), seule la déroute à Denain terni le tableau !

Après Saint-Quentin la semaine passée, c’est donc Blois qui a mordu la poussière face à des Lorrains revigorés par la petite trêve internationale, emmenés par un Mathis Keita dominateur (15 points et 13 passes), bien épaulé par Antony Labanca très adroit (19 points à 4/5 à longue distance) et Stéphane Gombauld encore une fois efficace (20 points). Le SLUC Nancy a été très solide et plutôt serein lorsque Blois est revenu à deux encablures (73-75) à deux minutes du coup de sifflet final.

Maintenant se profile une nouvelle rencontre qui s’annonce particulièrement compliquée, face à un adversaire en forme et qui a eu le temps de bien préparer ce rendez-vous.

NANTES à l’affut

Comme les Couguars, les Nantais affichent un bilan de 5/3 en championnat et reste sur une belle performance… à Blois. La victoire en poche (68-56), ils ont fait très bonne impression grâce à une excellente défense et une belle adresse à 3 points. L’équipe composée par Jean-Baptiste Lecrosnier est très physique avec un secteur intérieur surdimensionné. L’imposant ailier fort congolais Jonathan Kasibabu (12 points et 11 rebonds) et le pivot vétéran américain Charles Thomas (17 points et 7 rebonds) ont fait très mal aux Blésois. Ajoutons l’ancien Nancéien Abdel-Kader Sylla et Jérôme Sanchez toujours généreux dans l’effort, les Nantais ne manquent assurément pas de physique. Les arrières seront également à surveiller de très près, Terry Smith (19,5 points de moyenne, actuellement 2e marqueur de ProB) et Xavier Forcada (12 points et 5 passes) voire le toujours vert Garry Chatchuant (38 ans) sont tous référencés dans la division. Ils sont capables de sacrées performances et peuvent à tout moment créer de sérieux dégâts… 

Nantes possède d’ailleurs la 2e attaque du championnat avec 85,4 points de moyenne avec un bon volume de tirs. De même, le NHB perd très peu de ballons (11,8 seulement par match, à comparer aux 14,1 pour Nancy). Pour Finir, à l’évaluation globale, Nantes se place à la 3e place juste devant Nancy et Chalon, c’est dire la qualité de cette équipe !

Cependant, l’Hermine pêche parfois à domicile en témoignent les défaites face à Tours (84-92) et Chalon (86-100) ou encore celle face à Blois début octobre (69-81 en Leader’s Cup)… Il y a donc des failles que les partenaires de Lucas Ugolin devront exploiter pour tenter d’arracher la rencontre.

 

NANCY veut continuer à progresser

Sylvain Lautié peut s’avouer satisfait de la réaction de ses joueurs après les trois défaites consécutives avant la mini-trêve. La période a été mise à profit avec des entraînement plus consistants. L’accent a été mis sur le travail défensif, l’investissement collectif et une redistribution des rôles de chacun. Face à Blois, le banc a d’ailleurs été beaucoup plus productif et l’équilibre de l’équipe s’en ressent.

Ce match à Nantes sera tout sauf une promenade de santé et soyons certain qu’Ifé Ajayi, qui retrouvera pour l’occasion la Trocardière, aura à cœur de briller et d’entrainer derrière lui ses coéquipiers. La défaite de la saison passée (70-78) doit servir de référence et d’avertisseur, l’ambition étant bien de réussir la passe de trois avant d’accueillir Boulazac la semaine prochaine !

Match à suivre sur lnb.tv et sur France 3 Lorraine à partir de 15h10.

 

GO SLUC

MC