Skip to content

LE SLUC REPREND DES FORCES (96-83) !

Randal Falker a retrouvé le chemin du panier et c’est « tout » le SLUC qui en profite.
Crédit Photo : C2Images

Le SLUC aurait il chassé ses doutes ?  Sa victoire , samedi  soir, contre Rouen : 96-83 est un début de réponse. En tout cas il a repris des forces après une chute de tension à Bourg en Bresse, la semaine dernière et mercredi soir dernier en Coupe contre Dijon (72/75).
Mais s’il faut résumer le match , réussi  des Cougars , il faudrait commencer par mettre en évidence l’impact  de ses joueurs majeurs.  » Quand ils sont là comme ce soir illustra Alain Weisz en conférence de presse c’est déjà mieux (voir les stats. »
Au premier rang d’entre eux, les 5200 spectateurs éliront Randall Falker « homme du match ». Avec 21 points, 10 rebonds et 28 d’évaluation, le MVP de la saison dernière est revenu sur le devant de la scène ( 49-33 à la mi temps).  » Nous avons retrouvé Randall Falker, cela change tout » dixit Alain Weisz.
RANDALL ET FLO INDISPENSABLES !
Mais que dire, également, de l’altruiste Flo Pietrus  le capitaine aux 8 points, 9 rebonds, distribuant …11 passes décisives ? Lui a aussi a beaucoup travaillé pour l’équipe !
En définitive, ce qui n’est pas si courant que cela cette saison, les Cougars auront plié l’affaire dès le premier quart temps (26/10) .   » J’ai beaucoup aimé notre début de match. Il y avait  beaucoup de détermination.  » continuait coach Weisz
Ce que regretta amèrement le coach normand Christophe Denis en press-soom.  » Nous manquons de dureté, notamment dans l’intention. Physiquement, nous souffrons et les relations joueurs intérieurs/joueurs extérieurs sont inexistantes Le SLUC a compris qu’il fallait reculer nos shooteurs à 10 mètres. ».
Auparavant JM Mipoka avait signé le même constat.  » Nous nous précipitons trop en attaque. On doit descendre  les équipes à moins de 20 points par quart temps pour espérer s’imposer à l’extérieur. Mohammed (17 points) est un joueur complet qui peut apporter au SLUC. »
D’ailleurs, le SLUC n’accorda aucune seconde chance aux Rouennais. « Je voulais absolument gagner le match et ne pas tenter de coaching conclua Alain Weisz. il fallait repartir. Peu importait la manière… » La course aux Plays Offs est lancée.
LE CLUB
Statistiques de la rencontre SLUC Nancy Basket / SPO Rouen

D3S_7007
Alhaji Mohammed a réussi sa première en Pro A. L’ancien nancéien, Jean-Michel Mipoka a d’ailleurs loué toutes les qualités d’Alhaji.