Skip to content

Le SLUC et Charleroi se séparent sur un score de parité : 70-70 !

Après deux heures d’un combat âpre et intense, le SLUC Nancy et le Spirou Charleroi se sont séparés sur un score nul : 70-70.
Il faut dire que Christian Monschau avait des bonnes raisons de ne pas vouloir continuer à jouer les prolongations : Bastien Vautier sorti sur 5 fautes, Dinma Odiakosa qui avait déjà tant donné pour contenir Rakic et alimenter la marque, une rotation à 9 joueurs contre 12 côté Charleroi…
Mais l’essentiel était là, car le SLUC qui avait pourtant mal commencé son match, s’est vite repris sous l’impulsion de Will Narace, Enzo Goudou et Yunio Barrueta (17-19 puis 37-33) et a offert par séquence un super basket aussi bien offensivement que défensivement.
De plus, en face ce n’était pas n’importe qui non plus !
Charleroi est un grand nom du basket Belge, calibré à jouer l’Europe et dispose dans son effectif de très grands joueurs : Hammonds, Rakic, Mobley pour ne citer qu’eux…

Le SLUC a donc livré une superbe prestation et aurait même pu gagner la rencontre (+6 à 1m48 de la fin du match), s’il n’avait pas manqué sa dernière minute de jeu…