Skip to content

Evreux est en grande forme !

Après un épisode Covid et deux matchs reportés, le SLUC Nancy reprend le fil du championnat ce mardi, avec la réception de l’ALM Evreux, une équipe en plein renouveau.

Le SLUC Nancy nous avait laissé sur 4 victoires lors des cinq matchs joués en 2022, avant que le virus ne touche plusieurs de ses joueurs, nécessitant le report des matchs l’opposant à Blois et Vichy. Lors de la dernière victoire acquise aux dépends d’Antibes, le jeu collectif des coéquipiers de Mathis Keita était au point et le niveau défensif avait été sérieusement amélioré. Sur la base d’une première mi-temps exceptionnelle, le SLUC avait fait exploser la meilleure défense de la division : 90 points marqués, 26 passes décisives (dont 9 pour le seul Mathis Keita) et un apport du banc très appréciable (Vincent Vent 11 points en 17 minutes, Antony Labanca 17 points).

Les joueurs de Sylvain Lautié peuvent maintenant reprendre la compétition mais leur adversaire du jour est une équipe en plein redressement, le match s’annonce palpitant !

EVREUX en pleine forme

Après un départ catastrophique (2 victoires / 8 défaites), le coach Neno Asceric a dû modifier son roster. Paolo Martinelli, un arrière qui fut un authentique espoir du basket croate est donc arrivé à l’ALM après une courte pige médicale en Belgique et Bangaly Fofana, un pivot référencé (SIG, ASVEL, BCM Gravelines) est venu se relancer dans l’Eure après une grave blessure.

Depuis, les Ebroïciens flirtent sur une belle série de 6 victoires sur les sept derniers matchs battant tous leurs concurrents directs : Denain, Quimper, Saint-Quentin, ASA et même Tours et Vichy ! Ils remontent ainsi à une 12e place, plus conforme avec les qualités de leur effectif. 

Lors de la dernière rencontre, Evreux a tout d’abord peiné face à l’ASA Gries-Souffel. Mené 41-49 à la mi-temps puis 60-72 à la 33e minute, les partenaires de l’excellent Julius Kazakauskas (11 points, 7 rebonds et 4 passes) ont mis plus d’énergie en défense, s’offrant ainsi de nombreux paniers faciles. S’en est suivi une rafale de paniers bonifiés pour faire l’écart. Marquis Jackson (16 points à 4/5 à 3 points), bien secondé par Djordje Milosevic (22 points à 4/5 à 3 points et 6 passes) ont littéralement assommés les Alsaciens poussés dans les cordes !

Evreux a la particularité de posséder la meilleure attaque de ProB avec 85,4 points de moyenne et la deuxième évaluation collective (derrière le SLUC Nancy), ce qui nous promet un sacré festival. L’ALM est par ailleurs solide dans la raquette (37,9 prises de moyenne) et développe un jeu collectif abouti (20,5 passes). Des statistiques impressionnantes pour une équipe classée seulement douzième. En fait, le point noir reste sa défense friable (84,5 points), la pire de la division juste devant Rouen, la lanterne rouge. Mais cette caractéristique est à nuancer car sur les 7 derniers matchs, les partenaires de Fabien Paschal ont bien resserré les rangs n’encaissant plus que 74,8 points.

Un trio dangereux :

Les Nancéiens seront bien inspirés de surveiller particulièrement l’arrière Marquis Jackson surnommé à juste titre « l’Assassin Silencieux », troisième meilleur marqueur de ProB avec 17 points de moyenne à 60% à 2 points, 51,7% à 3 points et 5 matchs sur 10 à plus de 20 points… une véritable gâchette qui fut champion de Suisse en 2021. Il est en outre le 3e joueur à l’évaluation derrière Stéphane Gombauld et Nick Moore.

Attention également à Julius Kazakauskas, un rugueux défenseur, puissant aux rebonds (6,7 prises) mais aussi inspiré (2,7 passes) et à Djordje Milosevic un ailier plus offensif (15,6 points), régulier (16,1 d’évaluation), sur qui Neno Asceric peut compter en toutes circonstances.

 

Nancy doit retrouver son rythme

Après une semaine difficile, où les cas positifs ont été isolés, il n’a pas été facile pour le staff d’organiser des entrainements et de préparer la rencontre. Les joueurs auront-ils bien récupérés et seront-ils tous opérationnels ? C’est la question que se posent tous les amoureux des Couguars…

La défense étant une œuvre collective, les partenaires de Mérédis Houmounou devront retrouver toute leur agressivité pour contrer les gâchettes Normandes et il faudra une nouvelle fois rester très vigilant sur les rebonds offensifs et éviter de laisser de trop nombreuses deuxièmes chances face à une équipe qui performe dans ce domaine. Pour le reste, le banc devra apporter des rotations de qualité pour maintenir un niveau et un rythme constant pendant 40 minutes.

Car il n’y aura pas d’autres objectifs que de remporter la victoire, au moment ou Saint-Chamond vient de perdre pour la première fois à domicile face à Saint-Quentin. Le SLUC veut absolument rester au contact des Couramiauds mais aussi des Chalonnais qui ont trouvé leur rythme de croisière. La lutte en tête du classement fait rage et Nancy est affamé !

GO SLUC

MC