Skip to content

DENAIN, CETTE BÊTE NOIRE !

Cette saison, le SLUC et Denain se sont déjà affrontés à cinq reprises, entre le championnat et la Leaders Cup, ce sont bien les Nordistes qui mènent aux points (4 victoires à 1). Les Couguars devront sortir les crocs pour se défaire de l’ambitieux club nordiste.Si les hommes de Greg Beugnot ont commencé cette série par une victoire sur le parquet des Nordistes (64 – 60 le 29 septembre en Leaders Cup), Denain a ensuite pris à chaque fois le meilleur sur les Nancéiens :
// le 6 octobre en match retour de la phase de poules à Gentilly (66 – 74) ;
// les 24 et 31 octobre en quart de finale de cette même Leaders Cup ;
// le 22 décembre lors du match aller de la saison régulière (78 – 71).
A chaque fois, plusieurs joueurs nordistes sont sortis de leur boîte comme Cazenobe, Barrueta, Goulbourne, Dally, Bropleh ou le meneur Threatt.
Du très beau monde !
Ce soir, Ivan Aska & Co auront donc le couteau entre les dents pour défendre leur bien à Gentilly et renverser la vapeur !
Surtout, les Couguars voudront se racheter après la défaite de Quimper.
Le 27 mars dernier, contre la lanterne rouge, plus mauvaise défense de la division, le SLUC a été pris à la gorge par les bretons dés le début de match et n’a jamais pu mettre son jeu en place. Résultat ? Une défaite inattendue 61 – 70 et un coup d’arrêt brutal après la superbe victoire enregistrée à Orléans une semaine plus tôt.
Pour asseoir sa place dans le top 6 et continuer à prendre ses distances avec ses poursuivants dans la course aux Playoffs, un succès samedi soir serait un très beau coup.
La semaine dernière, les hommes de Greg Beugnot ont bien réagi après leur couac breton en prenant le meilleur sur Nantes (73 – 61) au complexe sportif Mangin-Beaulieu. Dans le sillage d’Ivan Aska (17 pts, 10 rbds) et de Williams Narace (17 pts, 4 rbds), les Couguars, toujours privés de DeWayne Russell et Gary Florimont blessés, se sont imposés logiquement.
Mais se défaire de Denain n’a rien d’une mission aisée… bien au contraire.
Puissants, combatifs et adroits, Denain a tout en main pour prendre une nouvelle fois le dessus sur le SLUC.
Alors attention danger !
Allez les gars !
Go SLUC