Skip to content

BATTU A DENAIN, ATTENDU CE SOIR A FOS !

 
Pour le dernier  jour d’octobre ( mardi dernier), le Sluc a été éliminé  en quart de finale  retour de la Leader’sCup ( défaite au buzzer 64/66). La défaite et  l’écart négatif  du match aller (- 10) n’ont pas  été effacés par les joueurs de Gregor Beugnot. En cette saison 2017/2018, une première page se tourne, ainsi, avec cette sortie  dans l’épreuve chère au Président de la LNB, Alain Béral…
Comme l’écrivait  le quotidien l ‘Est Républicain dans son édition du jeudi 2 novembre, puisse cette élimination servir pour la suite des événements. Car ceux ci  vont en effet s’intensifier. Le Sluc  se déplace ce  week end en championnat chez l’un des prétendants à l’accession  en Pro A  : Fos sur Mer et mardi 7 novembre prochain, il recevra pour le compte des 32 ème finales de la Coupe de France  Orléans ( match gratuit pour les abonnés). Un autre test grandeur nature..
Au terme du match contre Denain, le coach Gregor Beugnot  a « vu  des choses positives. On est sur la bonne  voie … mais nos rotations doivent apporter plus. » Au sens général, le technicien lorrain appelle son groupe  à se projeter  sur le match de Fos. Au sens particulier,  il attend davantage  de la part  de ses joueurs.
Il faut donc espérer que du  » Nord au Sud »  le pivot  Ivan Aska ait appris de  son élimination, à Denain,  sur une  faute technique ( 5 fautes au total dès la 34ème minute),  que D Wayne Russel, le  meneur,  continue sur sa lancée  (18 points et 5 assists dans le nord) et que les rotations en sortie de banc soient plus prolifiques. Il n’ y a pas de raisons.
TARIQ KIRKSAY A LES CROCS !
Ce sera tout l’enjeu  du match à Fos sur Mer. La formation de Rémy Giutta est ambitieuse. Elle est emmenée par le  » couteau suisse » bien connu des fans de Gentilly  : Tariq KIRKSAY. Le joueur qualifié comme joueur  Cotonou ( en 2 matches joués : 16.3 points  et 8.5 rebonds et 4 assists) forme une paire redoutable avec le pivot  Jaraun BURROWS (en 3 matches  : 23 points de moyenne et 7 rebonds). Rien que pour cela, la confrontation avec son ancien club ( une première depuis la saison  2006/2007 au terme de laquelle il avait quitté Nancy) est à voir. Au fait, l’ancien joueur  du Sluc Abdou M’ Baye, vu à Gentilly, l’an dernier, est dans le roster de l’équipe provençale. Elle ne s’est pas d’ailleurs arrêtée là puisque vendredi soir , elle qualifiait pour une pige médicale,  l’américain shooteur Darnell Harris.
Go Sluc !
– FOS/PROVENCE vs SLUC samedi 4 novembre 20 heures
PROCHAIN MATCH A DOMICILE MARDI 7 NOVEMBRE A 20H  SLUC/ORLEANS ( gratuit pour les Abonnés)
LE CLUB