Skip to content

Un dernier quart-temps fatal aux nancéiens ! (77-82)

Les nancéiens ont perdu, ce soir, leur troisième match d’affilée en championnat face à l’ADA Blois au terme d’une rencontre rude et physique. 

Dans un premier quart brouillon au début, où les deux équipes se sont observés pendant 5 minutes (8-11), nancéiens et blésois se sont ensuite rendus coup pour coup. Les hommes de Christian Monschau ont finalement remporté le quart-temps d’un petit point, par l’intermédiaire notamment de Mérédis Houmounou auteur de 7 points.

Le deuxième quart-temps a également vu les joueurs de l’ADA et du SLUC bataillés pour finalement aboutir à un écart de deux points à la mi-temps (42-40). Toutefois, les nancéiens avaient réussi à creuser l’écart à la 17 ème minute grâce à Ron Lewis, au four et au moulin 14 points à 4/6, 3 rebonds et 4 fautes provoquées et auteur de très gros shoots à l’image d’une flèche à 3 points à 7-8 mètres.

Le troisième quart-temps semblait se dessiner à l’avantage de SLUC. Arnaud-William Adala Moto symbolisait les bonnes intentions nancéiennes avec 5 pts, 1 passe décisive et 1 interception et qui permettait de recreuser un nouvel écart (55-47, 25’). Mais grâce à Monclar et Johnson notamment l’ADA Blois recollait, une nouvelle fois au score et attaquait le dernier quart-temps qu’avec un retard de 3 points. Rageant pour le SLUC qui avait fait le job en défense et en attaque au point de créer un écart significatif au milieu de 3ème quart temps.

Malheureusement les affaires nancéiennes n’allaient pas s’arranger et c’est tambour battant et par un 9-0 que les hommes de Mickael Hay attaquaient le dernier acte. A l’initiative de ce rush, l’inévitable Johnson mais aussi Tanghe et Gombauld, tous les deux poste 5 et tous les deux auteurs d’un tir primé qui fit beaucoup de mal aux nancéiens. L’enchaînement des matchs combiné à l’adresse retrouvée des blésois empêcha les couguars de recoller au score malgré un dernier baroud d’honneur de Barrueta à 3 points dans les ultimes instants de la rencontre.

Rendez-vous ce mardi pour la demi-finale aller de la Leaders-Cup contre Antibes à Gentilly !

#GoSLUC

 

Les déclarations d’après-match :

Thomas CORNELY : Nous savions que Nancy était une équipe très athlétique, dans tous les secteurs de jeu. ils sont athlétiques, nous voulions imposer notre rythme mais nous étions prêts et nous avons répondu au défi physique. Je trouve que c’est une très belle partie de notre côté.

Les 4 minutes du début de 4ème quart temps où Nancy ne marque et où l’on creuse l’écart nous font du bien dans la tête et fait mal dans la tête de Nancy.

Mérédis HOUMOUNOU : Ils avaient plus d’énergie que nous, les shoots ne rentrent pas mais nous faisons quand même des bonnes défenses. On a manqué de jus dans le dernier quart-temps. Ils ont répondu au défi physique, ils courent beaucoup, la balle vit bien mais comme je l’ai dit c’est le physique qui a pêché.

Ça nous embête de perdre mais il ne faut pas oublier que le championnat est long. Il faut oublier le match de ce soir, penser à Antibes et aller de l’avant

Mickaël HAY : C’est un très bon match pour nous, que ça soit offensivement ou défensivement. C’est une belle victoire de groupe. On a senti qu’en les stoppant de la 25’ à la 35’ on les a impactés mentalement et c’est comme ça qu’on a réussi à se mettre dans le bon sens pour repartir avec la victoire.

Christian MONSCHAU : Nous accumulons et nous enchaînons les matchs mais sans vraiment pouvoir nous préparer. Nous n’arrivons pas à tenir les 40 minutes que ce soit dans la victoire ou dans la défaite. Nous avons beaucoup de tirs ouverts que l’on ne met pas. On a voulu forcer un peu à l’intérieur et Blois a su répondre en défense. Au milieu du 3ème QT, quand on mène de 8 pts, on baisse d’un cran dans l’intensité et c’est là où on se fait rattraper.