Skip to content

LE SLUC LAISSE PASSER L' OCCASION (68-78)

Samedi soir, le SLUC n a pas réalisé l’opération espérée. En s’inclinant face à Orléans : 68/78, il a par effet immédiat  « retrouvé » la dernière place du classement et, également, perdu le point average sur son adversaire direct du soir ( les lorrains avaient un avantage de 7 points  conquis au match aller). Pour autant, lors de la conférence de presse le coach Gregor Beugnot refusait de dramatiser. Non, ses joueurs n’avaient pas lâché…Oui, ils auraient du jouer « plus  relâchés et moins stressés ».
Aux vues du match, il aura manqué quelques « stops » en défense et quelques paniers un peu plus faciles en attaque.
Au final, c’est seulement au 3èmequart temps (15/11) que les équipiers de Trasolini auront  contesté les yeux dans les yeux,  leurs vis à vis. Après une première mi temps (33/45) passée a courir après le score et le bon tempo ( hormis le tout début de match), ils fermèrent  l’accès leur raquette. A 51/54,  au début du 4ème quart temps ils eurent la possibilité repasser en tête au niveau du scoring. En vain…, les possessions de balle en attaque n’étant pas converties.
ORLEANS A EU PEUR
Ce que confirma Thomas Drouault, coach d’Orléans.  » Nous avons eu peur à ce moment du match car nous avons connu un trou d’air. Notre pourcentage en attaque était devenu très faible.Mais nous nous sommes relevés de ça, en partie grâce à notre recrue  Milosevic (13 points) et a l’apport du banc… » L ‘addition fut alors présentée aux lorrains (18/24  sur les 10 dernières minutes).
Ce qui fit dire à Abdou M Baye : »Ce soir nous avions la place pour passer. Il ne fallait pas donner la confiance à Orléans a l image des 4 tirs réussis à 3 points par EITO en 1ère mi-temps. Ensuite, on a fait le yo-yo au score. Mais nous allons continuer à nous battre et a tout donner… »
Les stats de la rencontres sont ici!
LE CLUB