Skip to content

Le SLUC se qualifie (75-58) !

Le SLUC s’est imposé devant Aix-Maurienne, ce samedi 29 septembre 2018 sur le score de : 75 à 58 !

L’enjeu de ce match était simple : la qualification directe pour les 1/4 de finale de la LeadersCup. Pour se faire, le SLUC devait prendre le meilleur sur Aix-Maurienne.
« Giflé » la veille par Gries (113-82), Aix-Maurienne voulait réagir au plus vite.
On l’a de suite senti… Car dès le début du match, Aix est mieux rentré dans sa rencontre et a mis directement la pression sur le SLUC qui n’arrivait décidément pas à défendre et poser son jeu offensif….
Le score était alors sans appel à la fin du 1er Qt et à la MT (16-25 puis 32-38).
Mais au retour des vestiaires, suite à une supposée grosse colère de Christian Monschau, le SLUC est revenu avec d’autres ambitions et s’est alors mis à jouer un tout autre basket : une vraie intensité défensive, un jeu offensif plus posé et construit.

John Cox nouveau meneur

Le tandem Var – Barrueta s’est alors mis à faire le reste (pts, rebonds, paniers importants, intensité).
L’ailier fort français a d’ailleurs réalisé un de ses meilleurs match sous le maillot nancéien (19 pts / 5 rbds) tout en scorant lorsque le SLUC en avait le plus besoin. La révolte vient avant tout de lui.
Titillé en début de match, le SLUC s’est remis les idées en place, et assure sa qualification pour le 1/4 de finale de LeadersCup en attendant son déplacement à Gries ce vendredi 5 octobre 2018 !

L’autre nouvelle de la soirée, c’est le retour du meneur de jeu américain, John Cox à la mène du SLUC Nancy Basket pour cet exercice 2018-2019.
Celui qui avait joué pour les couleurs nancéiennes entre 2008 et 2010 retrouvera Christian Monschau qu’il avait côtoyé au Havre.
John avait joué l’an passé les Playoffs Pro A avec Pau-Orthez où il avait réalisé des cartons avec l’équipe paloise.
A 37 ans, il est encore dans le moteur !
Christian Monschau était d’ailleurs satisfait de ce recrutement :  » J’aurais pu le coacher dix ans. Il fait partie des rencontres qui ne se sont pas refaites. Il fait partie des joueurs comme Akpomedah, Bokolo, Edwards, qui ont un gros QI basket et qui sont fidèles. Cela m’étonne que nos chemins ne se soient pas recroisés avant.
Je suis très heureux qu’il nous rejoigne car il va rentrer dans la philosophie du groupe. Il ne va pas déranger le groupe, il va se faire sa place là où il y a un manque et il va apporter tout son talent. Il y a un an jour pour jour, il mettait 20 points aux USA. Ce n’est pas parce qu’il a 37 ans qu’il a perdu son talent.

 

Statistiques de la rencontre : SLUC Nancy Basket // Aix-Maurienne