Skip to content

VICHY-CLERMONT, UN DÉBUT 
DE SAISON VOLCANIQUE !

Ce samedi soir, les Couguars affrontent une formation auvergnate qui effectue un début de saison en boulet de canon : 4 matches, 4 victoires ! Vichy-Clermont surfe sur les sommets ! Au SLUC d’attraper la bonne cordée.

Après quatre journées de championnat, il est encore trop tôt pour tirer des conclusions mais dans le top 5, on retrouve des équipes aux dents longues, à l’image d’Orléans et Roanne qui font figure d’épouvantail. Saint-Chamond, 6e l’an passé, est toujours là, tandis que Vichy-Clermont montre clairement le bout de son nez. La formation de Guillaume Vizade vient d’enchaîner la semaine dernière un quatrième succès consécutif en championnat (76 – 73 devant Poitiers). 

Le SLUC, malgré sa défaite à Gentilly devant Evreux il y a 15 jours (70 – 74), s’est bien ressaisi la semaine suivante. Tout d’abord en écartant la même équipe d’Evreux en Leaders Cup, et en s’offrant du même coup une place en demi-finale de l’épreuve ; puis en s’imposant aux forceps sur le parquet de Paris après prolongation (87 – 93) pour le compte du championnat. 

Une victoire importante pour rester au contact du trio encore invaincu : Orléans, Roanne et donc Vichy-Clermont.

Vichy-Clermont, grosse défense !

Si la formation du président Le Diouris ne possède que la 11e attaque, elle affiche la 3e défense de la division avec une moyenne de 69,5 points encaissés. Il faudra donc un SLUC puissant offensivement pour déjouer les mauvais tours que les Auvergnats comptent bien venir asséner ! 

A ce petit jeu, attention au meneur états-unien Quinton Hooker, à l’arrière David Denave (13,5 pts / match), à l’ailier US Andell Cumberbatch et aux intérieurs Bronchard, Adala Moto ou Koné.

Tout réussit à Vichy-Clermont depuis le début du championnat. Aux Couguars d’être particulièrement vigilants des deux côtés du terrain pour réussir à éteindre le feu d’un volcan qui ne sommeille plus depuis le 12 octobre et les trois coups du championnat !

Allez les gars !


Go SLUC