Skip to content

UNE VICTOIRE POUR NOËL ?

Revenu de Paris avec un succès arraché en prolongation, le SLUC Nancy veut maintenant confirmer à domicile face à Denain.

Pour ce dernier match de l’année au Palais des Sports Jean Weille, les Nordistes, 4e au classement  (7v-4d), n’ont jamais été des adversaires faciles… Loin de là ! Sur les huit dernières confrontations, Denain l’a emporté six fois. Rappelons-nous d’ailleurs la saison passée, déjà à Nancy, en décembre à l’occasion des journées de Noël, l’équipe dirigée par Rémy Valin avait battu le SLUC sur le score de 82 à 68 !

Attention donc à ne pas renouveler la mauvaise surprise.

L’AS Denain Voltaire

Né en 1947, le club a connu ses heures de gloire dans les années 60, et évolue en Pro B depuis la saison 2011-12. Hormis une belle 4e place en 2015, les Nordistes sont plutôt habitués au ventre mou du championnat (7 fois entre 10e et 16e).

D’ailleurs, la saison dernière a été un peu galère avec une 15e place au classement. C’est pourquoi Denain a souhaité constituer un effectif plus complet et plus physique afin de mieux répondre aux exigences de la Pro B.  « C’est un bon groupe où tout le monde est impliqué, le recrutement est bon et l’alchimie est bonne » constate Rémy Valin.

« Il y a cependant un manque d’expérience », tempère-t-il. Car malgré la présence du fidèle capitaine Pierrick POUPET (35 ans), il y a beaucoup de jeunes joueurs tels que Maxence DADIET (meneur, 20 ans), Jean-Philippe DALLY (ailier, 23 ans), ainsi les trois anciens espoirs de Cholet : Youri MOROSE (ailier, 22 ans), Warren WOGHIREN (pivot, 2,14 mètres, 20 ans)  et Rigo EDZATA (intérieur, 2,03 mètres, 22 ans).

Costaud à l’intérieur

Denain a choisi le vétéran Shawn KING (37 ans) comme point d’ancrage dans la raquette. Le pivot de 2,08 mètres, né à Trinité et Tobago, passé par Nancy (2012-13), mais également par Le Havre et Gravelines-Dunkerque, a également évolué en Pologne et en Slovénie. Il excelle aux rebonds et aux contres grâce à sa taille et sa verticalité. Un peu en retrait en ce début de saison, il cumule tout de même 7 points (53%) et 8 rebonds en 23 minutes de jeu.

Avec Tyran de LATTIBEAUDIÈRE, Denain tente un pari qui semble d’ors et déjà gagnant. Cet intérieur jamaïcain, longiligne (2,17 mètres d’envergure) arrive de Tours (Nationale 1) après avoir connu la D2 Espagnole et la Suisse. Rémy Valin ne tarit pas d’éloges à son sujet : « c’est un joueur explosif, vertical, bon défenseur et rebondeur, doté d’une très bonne mentalité ». Il réalise un excellent début de saison avec 15,8 points, 6,5 rebonds et 1,6 contres pour 17,6 d’évaluation en 26 minutes de jeu. Il a été l’auteur d’une prestation remarquable face à Gries-Oberhoffen avec 33 unités marquées à 14/26 aux tirs ! Il sera le danger n°1, bien évidemment à surveiller comme le lait sur le feu.

Le Guyanais Mike JOSEPH (2,03 mètres, 25 ans) est arrivé en qualité de pigiste du jeune Warren WOGHIREN, blessé. Formé à Poitiers, il évoluait la saison passée à Toulouse, en Nationale 1 (16,2 points et 7,6 rebonds). Il semble s’être très bien adapté à la Pro B puisqu’il signe 11,3 points à 60% de réussite, et 5,7 rebonds en 18 minutes de jeu en rotation de Shawn King.

Avec ces trois joueurs, le secteur intérieur est le point fort du club nordiste, premier aux rebonds (42,1)… juste devant le SLUC Nancy (42,1) !

Denain a également recruté le meneur de jeu Marquis WRIGHT (24 ans, 1,85 mètres), qui arrive d’Israël après une saison « rookie » en Hongrie où il avait découvert la FIBA Europe Cup avec le club de Körmend (12,5 points, 3,8 rebonds et 4,5 passes pendant la compétition continentale). Si son manque de régularité lui avait valu d’être remplacé au Maccabi Rishon, il réalise cependant un bon début de saison avec Denain en compilant 11 points à 40%, 3 rebonds et près de 6 passes par match.

Enfin, Rémy Valin, réputé pour être un fin recruteur, est allé chercher Chris-Ebou N’DOW… en Norvège ! Cet ailier-fort de formation devient un excellent 3/2 avec de grosses capacités défensives, un bon tir à 3 points (39%), et de belles finitions en contre-attaques. Sur les 11 premiers matchs, il cumule 12 points, 5 rebonds et 12 d’évaluation en 29 minutes de jeu.

Après un très bon début de saison (5v-1d), Denain semble un peu plus en difficulté depuis 5 matchs (2v-3d).

Mais il faut nuancer, car si Denain a perdu face à des équipes solides comme Rouen (73-72) et Saint-Chamond (82-80), les Nordistes n’étaient pas passés si loin.

Lors du dernier match cependant, Denain a calé face à Antibes (73-86), qui a semble-t-il retrouvé des couleurs. Tyran De Lattibeaudière, auteur de 26 points (9/18) plus 8 rebonds, et Mike Joseph (18 points) étaient bien seuls.

Avec Marquis Wright en souffrance (0 pointé à 0/5), Chris-Ebou N’Dow en difficulté (6 points à 2/7), et Shawn King dominé à l’intérieur (2 points et 6 rebonds), Denain a explosé en seconde mi-temps (30-46), s’inclinant ainsi logiquement.

Pour battre cette excellente équipe de Denain (2e évaluation collective de Pro B sur les 11 premières rencontres avec une moyenne de 95), le SLUC Nancy (10e avec 88) devra imposer le rythme du match et gagner la bataille à l’intérieur. Bastien Vautier, Dinma Odiakosa, mais aussi Arnaud William Adala Moto, Jordan Aboudou et Williams Narace auront fort à faire ; cela nous promet de beaux duels !

Soyez certains que le SLUC voudra profiter de ce match de Noël pour faire plaisir à son public. Il mettra tout en œuvre pour retrouver le goût de la victoire à domicile.

#GoSLUC