Skip to content

Une première mi-temps tout feu tout flamme ! (93-59)

Grâce à une première mi-temps surréaliste, les troupes de Christian Monschau ont pris leur revanche sur leur bourreau de vendredi dernier.

 L’histoire retiendra la première mi-temps, tant la seconde fut anecdotique. Par l’intermédiaire d’un Goudou-Sinha taille patron, d’un « Moto » et d’un Racine adroits, le SLUC a tout de suite mis la tête sous l’eau de son adversaire du soir. (27-15 à l’issue du premier quart temps)

On pensait voir arriver la réaction alsacienne mais elle n’arriva pas. Pire, les Couguars enfonçaient le clou et réalisaient un quart temps qui restera certainement pour les 2000 spectateurs présents, le plus beau quart temps de ce début de saison (34-9 sur le deuxième quart-temps, 61-24 à la mi-temps.)

Au retour des vestiaires, les joueurs alsaciens revenaient avec de meilleures intentions mais l’écart était trop important, la messe était déjà dite.

Avec 5 joueurs à 13 points ou plus et un Goudou-Sinha qui réalisait peut-être son meilleur match sous le maillot nancéien (20 points à 6/8 aux shoots, 5 passes décisives, 3 interceptions, 5 fautes provoquées pour 28 d’évaluation), le SLUC gérait sereinement la fin de son match pour terminer finalement avec 34 points d’écart. (93-59).