Skip to content

Un déplacement périlleux en Bretagne !

La quatrième journée du championnat de ProB propose au SLUC NANCY un voyage en Bretagne qui ne s’annonce pas de tout repos. En effet les Béliers de Kemper sont un adversaire direct aux places d’honneur et un véritable prétendant à l’accession.

Emmené par un Caleb Walker des grands soirs et un collectif affirmé, les Nancéiens ont rassuré par leur belle victoire en Savoie (87-74). Le SLUC Nancy doit maintenant enchaîner ce qui leur permettrait d’effacer la contre-performance du match face à Tours. La tâche s’annonce ardue, tant l’adversaire est redoutable. 

Les ambitions de Quimper

Coachée de main de maître par Laurent Foirest qui est resté fidèle au club, malgré de nombreuses sollicitations, Quimper reste une des équipes majeures de ProB, destinée aux places d’honneur et envisage même une accession à l’Elite dans un proche avenir.

Autour des vétérans David Jackson et Ryan Reid, le coach a renouvelé l’effectif avec les arrivées du meneur Ryan Harrow (Rouen) et de l’intérieur Lien Phillip (Saint-Quentin) qui sont de véritables leaders statistiques. Théo Léon (Aix), Quentin Ruel (Rouen) et Digué Diawara (Pau) complètent par ailleurs efficacement le roster qui a fort belle allure.

La fameuse défense bretonne reste une des marques de fabrique de Laurent Foirest. Elle a permis à Quimper de remporter ses matchs à Boulazac (84-64) et deux fois face à Aix (77-72 en championnat et 72-70 en Leader’s Cup).

Pourtant Quimper a sombré à Blois le week-end dernier (80-61) subissant la puissance des Blésois malgré un début de rencontre équilibré. La fatigue et le manque d’adresse allaient précipiter la défaite au cours des deuxième et troisième quart temps. Seuls Lien Phillip (18 points) et l’ancien Nancéien Ryan Reid (12 points et 6 rebonds) ont surnagé.

Le bilan breton reste moyen (6 victoires/4 défaites au cours des dix matchs officiels) au regard des ambitions du club. Ce sera donc une équipe en quête de revanche que le SLUC va trouver sur sa route, la partie s’annonce donc piégeuse.

Le SLUC va chercher à confirmer

Les partenaires de Mérédis Houmounou ont pour leur part, réussi leur début de saison remportant 9 de leurs 10 matchs officiels, démontrant un collectif impressionnant et une attaque performante. Seul l’accroc à domicile face à Tours reste encore dans les mémoires et a douché quelque peu l’enthousiasme ambiant. Le Président Fortier a mis la barre assez haut, Sylvain Lautié et ses joueurs savent qu’il va falloir jouer chaque rencontre avec envie et détermination pour assurer les ambitions du club.

Le SLUC devra donc aborder très sérieusement cette rencontre dans le petit chaudron de la salle Michel Cloagen, où les locaux sont intraitables. L’intensité physique et la dureté défensive seront à coup sûr des points particulièrement importants pour exister. Par le passé les rencontres face à Quimper ont souvent été de vrais combats, il y a donc de grandes chances pour que ce soit encore le cas !

GO SLUC

MC