Skip to content

St Vallier arrive lancé !

Après le rendez-vous manqué face à Blois, suite au report du match de Leader’s Cup, le SLUC Nancy se voit proposer la visite de Saint-Vallier, un petit nouveau dans la division mais qui n’a surtout pas froid aux yeux !

Le SLUC Nancy était donc au repos forcé ce mardi, suite à des cas de Covid dans l’effectif Blésois. Un petit répit qui a permis de digérer la défaite concédée sur le fil face à Chalon, une défaite frustrante face à un de nos adversaires direct dans le haut du classement. Ne doutons pas que Sylvain Lautié ait mis ce moment à profit pour faire travailler ses troupes en vue de la visite du petit poucet de ProB.

Le SVBD, un petit qui n’a peur de rien !

Saint Vallier vient tout juste d’accéder à la ProB dispose du plus faible budget et de la 16e masse salariale mais cela ne l’empêche pas de jouer les troubles fêtes. Alors que tous les spécialistes lui prédisaient une année difficile, le club drômois affiche un bilan plus que correct et équilibré après 14 journées (7 victoires / 7 défaites).

Le cinq majeur concocté par Philippe Namyst, l’ancien adjoint de Sylvain Lautié, bien connu en Lorraine, a plutôt belle allure pour un promu. Il est composé de joueurs expérimentés et habitués à la ProB tels le solide Ryan Rhoomes (ex Saint-Quentin) qui affiche 12 points, 6 rebonds et 15 d’évaluation, l’inusable Marcos Suka-Umu, l’espagnol de 36 ans passés par Lille et Vichy qui assure toujours 11 points, 3 rebonds, 4,4 passes pour 13,4 d’évaluation et l’ailier Demon Watt 32 ans qui a surtout bourlingué dans les ligues mineures (Suède, Finlande, Grande Bretagne) puis Le Havre (Nationale 1) et finalement Saint-Vallier depuis 2 ans.

Ce trio a été rejoint récemment par un meneur lituanien qui connait bien la LNB puisqu’il a déjà fréquenté Gries, Rouen, Limoges, avant de se blesser sérieusement au genou la saison passée à Quimper. A noter qu’Ovidjus Varanauskas n’est pas étranger aux dernières belles performances des Valloiriens face à Aix et Saint-Chamond. Un joueur à surveiller.

Les Nancéiens auront également le plaisir de revoir un ancien espoir du club en la personne d’Alexis Thomas (26 ans, 2,08 mètres) qui en sortie de banc affiche de belles statistiques : 6,8 points (à 63%) et 4,3 rebonds en 17 minutes.

Si Saint-Vallier a subi quelques lourdes défaites notamment à Vichy (60-85) et à Antibes (52-83), il a réussit aussi de belles performances récemment face à Aix (68-60) et surtout cette semaine face à Saint-Chamond (96-81). A cette occasion Demon Watt signait là sa meilleure performance de la saison avec 19 points et 5 rebonds. Marcos Suka-Umu étincelant avec 15 points et 10 passes et Florent Tortosa 17 points, 6 rebonds et 4 passes ne restaient pas en reste.

Attention au SVBD qui semble particulièrement en forme et sans complexe et qui cherchera en Lorraine à remporter sa troisième victoire à l’extérieur. 

Nancy doit rester maître à domicile

Pour les locaux, il s’agira de retrouver la régularité dans les performances après les deux dernières défaites à l’extérieur face à Rouen (84-85) et Chalon (71-72). Deux défaites sur le fil qui font mal au classement, il n’y a donc plus de temps à perdre. 

C’est dans ce contexte, que la bande à Mérédis Houmounou (qui pourrait être de retour suite à un épisode Covid) va aborder un calendrier très chargé (5 matchs en 15 jours) ! Sylvain Lautié devra nécessairement penser à répartir les temps de jeu et essayer de ménager ses joueurs cadres, mais également engranger les victoires afin de maintenir le club tout en haut du classement. Il faut revenir coûte que coûte sur Saint-Chamond et Chalon, dans un championnat qui réserve des surprises à chaque journée !

GO SLUC

MC