Skip to content

St Chamond dans le bon wagon !

Après avoir longuement bataillé à Rouen la semaine passée, le SLUC espère repartir de l’avant vendredi soir. Mais l’adversaire qui se présente à Gentilly peut revenir à la hauteur des Couguars en cas de succès. Match ô combien important dans l’optique des playoffs !

Vendredi dernier, les hommes de Christian Monschau se sont inclinés après un dernier QT où Rouen a montré sa supériorité athlétique. Après avoir chuté à Orléans et Roanne, puis s’être imposés à Denain, les Couguars ont donc mordu la poussière en Normandie. Privé d’Enzo Goudou-Sinha, de John Cox, mais aussi de Mérédis Houmounou dont la saison est d’ores et déjà terminée (fracture du radius), le SLUC était bien diminué. Sommerville s’est démené (23 pts, 6 rbds) mais rien n’y a fait. Rouen a pu s’appuyer, entre autres, sur les intérieurs Jessie Begarin (22 pts, 12 rbds) et Earvine Bassoumba (17 pts, 5 rbds). Avec cette défaite, le SLUC est un peu écarté du top 2, « à portée de tir » de Rouen mais aussi de… Saint-Chamond !

Sans Ben Romdhane

Le SCB, victorieux au match aller (72 – 66), veut poursuivre sur sa bonne dynamique pour rafler la mise à Gentilly.   Depuis février, les hommes d’Alain Thinet ont empoché 7 succès sur 10. Même si Makram Ben Romdhane, meilleur rebondeur de la division, ne sera pas là ce soir (il a été opéré le 10 avril dernier d’une fracture de la cloison nasale), ce groupe n’en demeure pas moins dangereux ! Attention aux frenchies, au premier rang desquels Jonathan Hoyaux, Mathieu Guichard ou Bodian Massa qui détonent toutes les défenses de Pro B. Méfiance aussi du côté des joueurs étrangers, de l’ailier Malik Cooke à l’intérieur Grimsay Paumier, en passant par le meneur tunisien Omar Abada.

Pour le SLUC, la victoire est quasiment impérative s’il veut continuer à croire à la montée directe.
 A 8 journées du terme, ce n’est pas le moment de flancher ! D’autant que Nancy devra aller se coltiner Vichy-Clermont la semaine prochaine. Une autre équipe de la région Auvergne-Rhône-Alpes, une autre belle bataille en perspective.

Dans un Gentilly qui joue à merveille son rôle de 6ème homme, l’ambiance devra être une nouvelle fois au rendez-vous pour se sortir de ce véritable guet-apens qui attend les Couguars !

Allez les gars !
Go SLUC