Skip to content

SOIR DE FETE A GENTILLY (76-41) !

Dans un Gentilly surchauffé qu’on aime tant voir, le SLUC Nancy a totalement fait dérailler le deuxième du championnat, Lille, en s’imposant sur le score de 76 à 41 !
Deuxième de Pro B, Lille se présentait à Gentilly en favori. Alors que les équipes du TOP 4 ne réussissent pas aux nancéiens, les coéquipiers de Dewayne Russell (27 points) étaient en position d’outsider.
Or, pris à la gorge d’entrée par des lorrains déchainés, les Lillois ont vécu un véritable calvaire durant 40 minutes.
De l’avis de plusieurs fans (4871 au total), Lille a été étouffé sur l’impact physique des lorrains et n’a jamais pu s’adapter  au combat imposé.
Dans le match à la fin du 1er QT, les nordistes ont finalement lâché à la fin du deuxième QT (32-15) par l’intensité physique  que mettaient « Ivan Aska ( voir notre photo) and Co ».
La deuxième mi-temps fut alors un magnifique « récital » de la part des Nancéiens. Une défense de fer, une intensité monstrueuse, un Dewayne Russel en mode MVP, un Will Narace retrouvé, un Valentin Chéry en mode soldat, de la réussite …
Bref le SLUC qu’on aime… Lille ne pouvait plus résister… pour le plus grand plaisir de Gentilly.

Déclarations d’après-match

Jean-Marc Dupraz ( coach de Lille) : « Nancy a été fort ce soir. On a essayé de s’adapter à la dureté de l’arbitrage.. malheureusement trop compliqué. Je suis satisfait d’avoir eu aucun blessé car le match était dur.
Après le premier écart c’est compliqué de pouvoir rivaliser. Nancy a bien préparé son match, nous a bien attaqué de front en nous mettant la pression de suite.
C’est une leçon a retenir pour nous.  Dans une saison il y a toujours un non match. C’est la première fois qu’on se fait rentrer dedans à ce point là ! L’important c’est de bien préparer le match de mardi. »
Valentin Chery : « On sortait d’un match difficile à Blois. Une victoire ce soir passait par de la défense dés le coup d’envoi pour empêcher Lille d’entrer dans le match.
On a réussi à la faire douter, les faire reculer car notre défense a été la clé ce soir !
C’est notre match le plus abouti, On s’y est mis tous ensemble. On ne les a jamais laissé revenir.
On a senti un Gentilly très chaud et ça nous booste encore plus dans la dureté et l’agressivité »
Gregor Beugnot : Des matchs comme ça j’en reprends. Aujourd’hui c’est notre match le plus abouti depuis le début de saison. Surtout par rapport à la manière. Les joueurs doivent prendre conscience qu’on peut avoir ce niveau là et ne plus revenir en arrière. Lille a été surpris par l’intensité qu’on a mise.
On été assez denses pour contrecarrer leur qualité de jeu sur les postes 1 et 2 ! Ces deux postes qui amènent de la confiance. On a eu ce soir un Valentin pharamineux en défense sur le poste 4″.
 
LE CLUB