Skip to content

SE RACHETER FACE A GRIES

Sèchement battu dans le nord, samedi dernier par Denain-Voltaire (92-69), le SLUC NANCY doit absolument se reprendre pour retrouver un rang plus conforme à ses ambitions de début de saison.

La tâche ne sera pas facile, puisque ce sont les voisins du BC Gries-Oberhoffen qui se présenteront, ce mercredi à 19h, au palais des sports Jean Weille.

Gries : une équipe dangereuse

Les joueurs lorrains le savent, il faudra se méfier des hommes de Ludovic Pouillard. Les verts, emmenés par les fidèles ibères que sont Asier Zengotitabengoa et Josep Franch, proposent encore cette année, un jeu rapide et offensif, un jeu à l’espagnole fait de relance et de transition. Doté d’un secteur intérieur intéressant avec l’explosif Brandon Edwards et le Nigérian Amanze Egekeze mais aussi avec Louis Cassier qui vient de passer un palier et affiche des statistiques en progression, les Alsaciens seront bien armés pour poser des soucis aux coéquipiers de Bastien Vautier et Vincent Vent. 

Pourtant le début de saison du BCGO (Leader’s Cup et Championnat)  a été un peu difficile avec seulement 2 victoires à domicile, face à Souffel et Saint Chamond contre 5 défaites (dont 4 à l’extérieur).

D’ailleurs, en Leader’s Cup, le SLUC Nancy l’avait emporté deux fois en septembre-octobre, dont une véritable démonstration à l’Espace de la Forêt 65-86.

Mais depuis de l’eau à coulé sous les ponts de la Meurthe et avec la crise sanitaire, les cartes sont largement rebattues. Le Sluc Nancy a soufflé le chaud (belle victoire face à Blois en ¼ de finale de Leader’s Cup mais également le froid (défaite à domicile face à Blois, élimination en ½ finale de Leader’s Cup à Fos/Mer et la dernière capitulation face à Denain).

De son côté, Gries n’a pas joué de match officiel depuis sa défaite à Aix-Maurienne (93-83) le 23 octobre ! Difficile alors de savoir à quel niveau les alsaciens vont pouvoir évoluer ce mercredi.

Retrouver l’efficacité

Les Lorrains devront d’abord soigner leurs plaies : retrouver leur cohésion, leur jeu d’équipe et surtout leur confiance. Il faudra également proposer des options défensives bien plus efficaces que ce que l’on a vu samedi dernier en interdisant l’entrée dans la raquette et en étant bien plus concerné.

Il faut aussi retrouver l’efficacité affichée face à Blois notamment (107 points et 31 passes) au cours de cette rencontre que tous les observateurs avaient classé comme un « match référence ». 

Enfin, les Couguars doivent rassurer tous leurs fidèles supporters qui pourront suivre la rencontre sur lnb.fr, devant leur petit écran, avec l’espoir de voir leurs favoris l’emporter.

 

MC