Skip to content

SAINT CHAMOND FINIT PLUS FORT (75-79)

Après un début de match catastrophique, où les locaux prennent rapidement 10 points d’avance,le Sluc revient bien sous l’impulsion de NARACE (13 points rien que dans le premier quart temps) et 20 à 16 en faveur de St Chamond.
Le second quart temps est un récital offensif des deux côtés, Braud enchaîne les perles à 3 points, tandis que HOYAUX répondait avec hargne, pour finir la première mi temps avec trois points d’avance pour les Lorrains.
Le troisième acte est totalement différent, avec une défense compacte des deux côtés. A ce petit jeu, ce sont les rouges et blancs qui s’en sortent le mieux et prennent 9 points d’avance avec d’entamer les dix dernières minutes (61 à 52).
L’ambiance devenait électrique, les Couramiauds commençaient à balbutier leur basket et on pensait que la rupture était proche. Cependant, c’était sans compter sur un nouveau trou noir des Couguars qui allaient enchainer des balles perdues, des mauvais tirs alors que les locaux retrouvaient force et vigueur pour terminer la rencontre avec 4 points d’avance.
En tête à la fin du 3ème quart temps, le SLUC a laissé échapper la victoire, à Saint Chamond, dans l’ultime quart temps (14 à 27). Les hommes de Greg Beugnot ont, en effet, mal négocié la fin de match. Ils étaient privés de Jevohn SHEPHERD bléssé, lui même remplacé par Brynton LEMAR ( 4 points).
Avec ce résultat le Sluc reste 7ème au classement avec 12 victoire et 7 défaites.
Le 3 mars prochain, à 20h, il recevra Fos sur Mer et un certain Tariq Kirksay.
LES DECLARATIONS
William’s NARRACE : « Sur la fin, nous avons manqué de lucidité. Saint Chamond est monté en pression.Le match se joue sur des détails, des tirs qu’on ne prend et des balles perdues.Nous devons rester concentrés 40 minutes. »
Greg Beugnot :  » Nous avons deux tirs à trois points plus la contre attaque que nous ratons et, ensuite, la peur arrive. Nous déjouons, nous nous crispons.On perd de la discipline. C’est très frustrant. C’est nous qui sortons du match, en se mettant une pression énorme. Nous avons eu un trou de 3 minutes. La blessure de Jevohn SHEPERD nous fait mal. »
Les statistiques de la rencontre sont ici!
Crédit photo: Régis NAYME