Skip to content

ORLÉANS EN ORDRE DE BATAILLE !


Attention chaud devant ! Se dresse samedi soir à Gentilly l’ogre orléanais, invaincu en championnat, finaliste de la LeadersCup et qui fait vraiment figure d’équipe à abattre. Les hommes de Germain Castano débarquent en Lorraine l’esprit serein et sûrs de leur force.
En novembre dernier, l’OLB avait déjà montré tout son talent ici même, lors des 1/32e de finale de la Coupe de France. Bien que privée de l’ancien nancéien Marcellus Sommerville et de l’international bosnien Miralem Halilovic, la formation du Loiret avait fait forte impression. Depuis ce match, elle a continué à enchaîner les victoires. Dernière en date samedi dernier, et pas des moindres, devant une équipe de Caen qui fait partie des bonnes surprises de ce championnat. Orléans n’a laissé aucune chance aux Normands (102 – 76, avec une évaluation cumulée de 130 à 71). Impressionnant !
Le technicien Orléanais s’appuie en effet sur une très grosse équipe. McAlarnety, Sommerville, Judith, Halilovic, Abreu, Curier … etc. C’est du très lourd !
Pour les Couguars qui restent sur une belle victoire à Evreux la semaine passée (75 – 53), après un revers plutôt inattendu devant Rouen (71 – 73), la tâche ne sera pas aisée… Loin de là. Il faudra surtout commencer beaucoup mieux le match qu’en Coupe de France. Être dans le coup dès les premiers instants pour ne pas laisser l’OLB s’enflammer ! Le SLUC devra livrer une copie quasi parfaite pour essayer de se défaire de cette armada, fleuron du Centre-Val de Loire.
Nancy pourra notamment compter sur son meneur “rookie” DeWayne Russell qui drivera l’équipe jusqu’à la fin de la saison, suite à la rupture de contrat d’un commun accord avec DaShaun Wood. Celui qui devait être le leader du SLUC n’aura finalement pas joué un seul match sous le maillot des Couguars.
Le tandem Greg Beugnot – Pierre Verdière espère aussi s’appuyer sur les autres hommes forts du SLUC comme Ivan Aska, Mickaël Var, Gaetan Clerc, Gray FLorimont, Philippe Braud… etc
Nous n’oublierons pas de citer les autres joueurs nancéiens qui apportent aussi leur pierre à l’édifice, d’Enzo Goudou-Sinha à Valentin Chery en passant par Williams Narace. Parmi eux, les trois anciens Espoirs du SLUC qui façonnent l’équipe de demain.
Tous devront être au top pour limiter les assauts orléanais.
Allez les gars !Go SLUC