Skip to content

Ne pas perdre le Nord !

Après deux revers rageants au cours du mois de mars, les Couguars n’ont plus droit à beaucoup de faux-pas sur cette fin de saison ! Ce soir, il faudra être à 200% pour contenir les assauts de Lillois extrêmement ambitieux.

La fin de saison approche rapidement et le SLUC est toujours dans le groupe de tête à 10 journées de la fin. 6 équipes peuvent encore espérer monter directement à l’issue de la 34ème journée mais il faudra être costaud.

Les hommes de Christian Monschau font en tout cas le job depuis le début de saison et continuent de mettre la pression sur le duo de tête Roanne et Orléans.

Vendredi dernier, chez une équipe de Denain qui les avait battus six fois sur sept entre la saison dernière et cette saison, Solo & Co ont remis la maison SLUC au centre du parquet ! Même si, pour la première fois de la saison , la défense lorraine a lâché pas mal de lest (94 – 101), l’attaque n’a elle pas fait dans la dentelle (7 joueurs entre 8 et 23 pts).

Au révélateur lillois

Ce soir, c’est une autre équipe nordiste qui vient défier les Couguars. Si Denain se situe juste au-dessus de la ligne rouge de flottaison (1 victoire d’avance sur Caen le premier relégable), Lille affiche 10 victoires au compteur. Les hommes de Jean-Marc Dupraz n’ont d’ailleurs pas tiré un trait sur les playoffs. Mais il faudra maintenant avancer plus vite et plus fort.

Par rapport à la saison dernière, l’ossature de l’équipe est toujours la même puisque 8 joueurs font encore partie cette année de l’effectif : Acker, Buckles, Lebrun, Tortosa, Remekun, Ceci-Diop, Taccoen, Suka-Umu (sans oublier le jeune Théo Lecomte).

Un plus évident pour le technicien nordiste qui connait la force collective de son équipe depuis maintenant 2 saisons. Il faut dire que sa formation de très haut niveau avait fini à la 5ème place la saison précédente.

Les pépins physiques et la malchance par moment sur certains matches expliquent la position au classement général.

Du côté du SLUC, il faudra donc être à 200% offensivement et défensivement pour se sortir d’un match très compliqué. Les Nancéiens savent ce qu’ils ont à faire dans un Gentilly qui devrait être une nouvelle fois bouillant !

Allez les gars !
Go SLUC