Skip to content

Meredis Houmounou : « C’est du 50/50 »

Le meneur de jeu franco-congolais, Meredis Houmounou, retrouve cette saison sa ville natale.
Joueur au gros CV Pro B, Meredis continue de se préparer pour le déplacement à Blois, ce samedi, et à la dernière ligne droite de l’année 2018 !

Meredis vous êtes né  et avez passé les premières années de votre vie à Nancy.
C’est également la première fois de votre carrière que vous jouez pour le SLUC Nancy. Comment se passe votre retour ?

Il fait froid ici (rires)…. Heureusement que mon oncle et ma tante sont sur places.
Plus sérieusement ça se passe très bien.
Je prends beaucoup de plaisir à jouer ici et l’alchimie entre nous est très bonne. Pourvu que ça dure.

Vous avez repris le chemin de l’entrainement la semaine dernière après 6 jours de repos. Comment vous sentez-vous ? 

Ça peut aller. On s’entraine beaucoup en ce moment avec par moment des grosses sessions de physiques et de renforcement musculaire. C’est fatiguant mais on doit être prêt pour la dernière ligne droite de l’année. Et nous le saurons !

Quel était votre programme durant cette trêve internationale ?

Sur nos 5 jours off je ne me suis pas beaucoup reposé ça c’est sur. J’ai du m’occuper de choses privés à l’extérieur de Nancy . J’ai tout de même réussi à profiter de ma famille venus spécialement pour mon Anniversaire.

A quelques jours d’affronter Blois (samedi 8 décembre), et de lancer le terrible 5 matches en 19 jours êtes-vous prêts ? 

Il y a eu quelques bobos avant cette petite coupure mais l’équipe revient bien. On va être prêt dés samedi !
Le match contre Blois est important pour nous, car on joue une très bonne équipe et après nos 2 faux pas (défaite contre Rouen puis Lille) il faut relancer la machine.
Mais gagner là-bas sera très difficile encore plus après une trêve d’une quinzaine de jours. Ça aurait été préférable de jouer à domicile…

Blois s’est renforcé avec les arrivées de Chris McKnight et de l’ancien nancéien (au SLUC lors de la saison 2014-2015), Alhaji Mohammed. Comment abordez-vous ce genre de match ?

C’est vrai que cela complique certaines choses. Mais c’est du 50/50.
Car les nouveaux venus, voudront à coup sur montrer ce dont ils sont capables à leurs coéquipiers dés le premier match. Cela complique également notre travail au niveau du scouting ne sachant pas exactement comme ils vont jouer avec ces deux  nouveaux joueurs.
Mais cela peut également nous être favorable car ils n’ont pas encore les automatismes.
Il va falloir être extrêmement vigilant et ne pas oublier ceux qui sont la depuis longtemps. Car Blois a une belle équipe avec d’excellentes individualités.

Quelle va être la clé du match ? 

L’intensité qu’on va mettre durant 40 minutes. Il va donc falloir être sérieux et agressif tout en contrôlant le rythme du match.
Blois est une équipe qui peut vite s’enflammer si on laisse entrevoir une brèche dans notre plan de jeu.

Coup d’envoi ce samedi 8 décembre – 20h .

#GoSLUC