Skip to content

Le SLUC NANCY à VICHY, pour se refaire une santé ?

Le SLUC Nancy affronte ce vendredi à 19 heures, la Jeanne d’Arc Vichy-Clermont Métropole au Palais des Sports Pierre Coulon de Vichy. Un deuxième déplacement consécutif face à un adversaire qui réussit plutôt bien aux Nancéiens, qui ont remporté 11 des 12 rencontres qui ont opposé les deux équipes depuis 2008.

Cependant, cette saison n’est pas une saison normale et avec les divers bouleversements de calendrier et les problèmes d’effectif liés à la crise de la Covid-19, il semble que chaque match soit un éternel recommencement et que chacun peut battre tout le monde !

La preuve encore, vendredi dernier à Saint-Quentin., les Nancéiens privés de Tyran de Lattibaudière et Mérédis Houmounou, avaient parfaitement engagé la rencontre. Constamment en tête jusqu’à la fin du 3e quart-temps, les partenaires de Ron Lewis (24 points et 7 rebonds) et Andell Cumberbatch (14 points, 7 rebonds et 6 passes) ont subit la foudre à longue distance et ont encaissé 31 points dans les dix dernières minutes. Le manque de rotations et l’absence des deux meilleurs défenseurs de l’équipe expliquent en partie la défaite. Mais cela fait plusieurs matchs que l’on note une fébrilité et un manque de sérénité dans le money time.

VICHY-CLERMONT, une équipe traditionnellement accrocheuse.

Vichy pointe actuellement à la 7e place avec un bilan de 4 victoires pour 3 défaites, juste derrière les couguars. Cependant Vichy semble plus performant à l’extérieur (3-1) qu’à domicile (1-2). La JAVCM c’est aussi la meilleure attaque de ce début de saison, affichant 85,9 points au compteur bien aidé par son secteur intérieur qui capte le plus de rebonds de la division 42,2 loin devant le SLUC (33,5 en moyenne). 

Le dernier match de Vichy-Clermont en est la preuve et ne va sûrement pas rassurer François Peronnet, car après avoir déçus face  à Denain (défaite à domicile 72-82), les partenaires de Jordan Aboudou ont explosé Aix-Maurienne (93-69) L’ancien Nancéien a d’ailleurs été très impactant (16 points et 6 rebonds en 21 minutes). 

Guillaume Vizade, le sorcier auvergnat a constitué une équipe complète et agressive. Il a notamment conservé ses vieux grognards : David Denave 35 ans toujours redoutable en sortie de banc (12 points, 3,4 rebonds et 5 passes par match), Charles-Henri Bronchard (38 ans, 10 points et 3,3 rebonds)) et le toujours jeune Mohamed Kone (39 ans, 7 points et 8 rebonds) qui domine encore dans la raquette. Ces trois vieux soldats ont la réputation de ne jamais lâcher et sont un exemple de combativité pour leurs coéquipiers.

A l’intérieur, Vichy-Clermont peut aussi compter sur l’ancien pigiste nancéien Jordan Aboudou (12 points et 4 rebonds) qui voudra sûrement se rappeler au bon souvenir du club lorrain et sur Thomas Ceci-Diop qui possède une solide expérience de la division.

Un autre ancien de la maison nancéienne a rejoint cette saison la JAVCM en la personne du meneur Samir Gbetkom (22 ans, 1,91 mètre) qui avait participé à la belle aventure des espoirs du SLUC avec Enzo Goudou-Sinha et Bastien Vautier. Passé depuis par Le Portel et Gries, il compte bien progresser encore cette saison et s’imposer dans une équipe référencée.

L’international suédois Johan Loftberg (11,6 points et 3,3 rebonds), habitué des joutes en Espagne et en Italie a également mis le cap sur l’Auvergne. Cet arrière-ailier, apporte toute son expérience, ses qualités de jeu sans ballon et son tir en sortie d’écran.

Enfin, Guillaume Vizade semble avoir trouvé un sacré joueur en la personne du combo américain James Batemon, âgé de 23 ans, issu de l’université de Loyola Maymont et élu dans le meilleur cinq de la west coast conference en 2019 ! Il apporte créativité et leadership et tourne à 16,8 points et 5 passes. Assurément un joueur à surveiller !

Le SLUC NANCY veut réagir

La défaite à Saint-Quentin fait mal, car le SLUC a raté une belle occasion de revenir dans le groupe de tête du championnat puisque Quimper et Denain ont perdu lors du dernier week-end. On sait que cette saison, il faudra se placer impérativement aux deux premières places pour prétendre accéder à la Jeep Elite… si le championnat va à son terme !

Comme d’habitude, il faudra tenter de rebondir rapidement en corrigeant les erreurs et surtout en essayant de gagner en sérénité dans les fins de match.

Espérons que les absents du dernier match pourront être alignés sur la feuille de match et apporter leur énergie en défense, un domaine où le SLUC Nancy est largement perfectible.

Car si le SLUC Nancy mène 4-1 dans les confrontations directes face à Vichy-Clermont depuis la saison 2017/18, le coach lorrain sait bien que la tâche sera particulièrement difficile, tant les auvergnats ont la réputation d’être difficiles à manœuvrer ! 

Rappelons nous tout le mal que nos joueurs avaient rencontré la saison dernière : il avait fallu un dernier quart-temps de  folie (25-10) pour finalement l’emporter 69-63 face à des Vichyssois dominateurs jusque là.

 

Ce match sera donc encore un bon test et assurément l’occasion pour nos joueurs de se remettre dans le bon chemin afin de rester calé dans le peloton de tête. 

 

GO SLUC

 

MC