Skip to content

LE SLUC ETEINT NANTERRE (84-77 A.P.) !

Randal Falker était en mode MVP ce soir 14 points, 13 rebonds pour 23 d’évaluation.
Photo : C2Images

La formation d’ Alain WEISZ  a cueilli Nanterre, jeudi soir après prolongation (69-69 puis 84-77) ! La dynamique actuelle du Sluc a freiné les  touts récents vainqueurs de l’ Eurochallenge ( dimanche dernier). Même la remontée des partenaires de Schuler (19 points), dans les ultimes instants du temps réglementaire (69-60 pour le sluc puis 69-69) n’a pas pesé sur l’issue de la rencontre…
En conférence  de presse, coach Weisz  confia :  » C’est une victoire très importante pour nous. Nous devions être agressifs pour bénéficier de la fatigue supposée de Nanterre. Nous avons été porté par la paire  Pietrus (18 points et 9 rebonds !) -Falker (14 points et 13 rebonds !) et un Duggins inégalé (19 points). Mathématiquement, la 4ème place de la saison régulière n’est pas assurée mais c’est un pas de fait  ! C’ est pourquoi, ce match avait pour nous beaucoup d’enjeux, plus que pour Nanterre, qui finira deuxième de toute façon… »
LE SLUC PLUS FORT EN PROLONGATION !
Et pourtant, le Sluc a rencontré quelques difficultés. De retour des USA, au cours d’un aller retour express, Kee Kee Clark a eu du mal  à rentrer dans le match. Le pourcentage  à trois points est resté  longtemps au point mort  (4/19 au total) et la fin du temps réglementaire est devenue torride. Comme évoquée plus haut  » Cela a été une déconcentration coupable. Nous avons pris un 0-10 en 3 minutes. Mais nous avons eu le mérite de redémarrer pied au plancher au cours de la prolongation… » confirma le technicien lorrain…
Coté Nanterre, comme Mika Riley (bléssé cheville), Jo Gomis,  était lui aussi au repos (épaule). Son avis sur le match fut celui-ci.  » Nous le voulions vraiment…Mais nous avons perdu des ballons (13) qui nous ont couté cher… » Il aurait pu stigmatiser, plutôt, une adresse inhabituelle (39 %)…C’est peut être là, la vraie explication d’un match… réussi par les Lorrains.
(Prochain  match SLUC/ LE HAVRE mardi 5 mai 20 heures)
LE CLUB