Skip to content

Le SLUC est allé la chercher (80-78)

Le SLUC Nancy Basket s’est imposé sur le parquet de Gries Oberhoffen pour le compte de la 15ème journée de Pro B, sur le score de 80 à 78 !
Les nancéiens portent désormais un bilan de 10 victoires pour 5 défaites !

La rencontre débutait plutôt bien pour les Nancéiens portés par une très bonne défense et les 6 points de Williams Narace, qui démarrait le match pied au plancher.
Le BC Gries allait vite réagir par Josep Franch sur un premier panier à 3 points. Pourtant les Alsaciens quelque peu désorientés par l’agressivité défensive des visiteurs, avaient du mal à développer leur jeu.
Les Couguars en profitaient mais restaient fâchés avec les tirs bonifiés (0/8 au premier quart-temps). Les Nancéiens pourtant dominés dans la raquette, résistaient, bien aidés par Enzo Goudou-Sinha (6 points) et Williams Narace (10 points) qui à eux deux avaient marqué la totalité des points nancéiens à l’issue des 10 premières minutes (15-16).

Sous l’impulsion de Josep Franch et Louis Cassier (12 points et 6 rebonds en première mi-temps). Les Couguars encaissaient un 0-8 et Gries prenait les devants 27-22 pour finalement retourner aux vestiaires en tête (34-32).

Privés de Jordan Aboudou et Bastien Vautier, les Nancéiens subissaient sous les panneaux et avaient déjà abandonné 28 rebonds (contre 19) aux verts. Malmenés par un Kevin Dinal des grands soirs (12 points, 18 rebonds et 25 d’évaluation), les partenaires de Ron Lewis devaient surtout continuer à bien gérer le tempo du match et empêcher les locaux de prendre feu. Mais contre une équipe de Gries on est jamais sur de rien.
Equipe réputée pour son jeu offensif et sa capacité à prendre feu à 3 trois poins, le BCGO est plus que redoutable, encore plus dans sa salle. 

Mené de 7 points dés le retour des vestiaires (39-32), le SLUC allait passer un 22-9 en 7 minutes à son adversaire pour reprendre le lead de la rencontre.
A l’entame du 4ème QT tout restait à faire. On se dirigeait encore une fois vers une fin de match crispante. 

Dans un véritable mano mano, le SLUC poussé  par un Lewis une nouvelle fois clutch, prirent 7 points d’avance à 55 secondes du terme de la rencontre. 

Gries jetait alors ses dernières forces dans la bataille. « Zengo » encore lui plantait de loin, puis marquait ensuite deux lancers à 23 secondes du terme pour ramener les Alsaciens à 4 longueurs. Ron Lewis perdait alors un ballon important et Karam Mashour (13 points) rallumait l’espoir par un missile dans le corner à 11 secondes du final (78-79). Quelle fin de match halletante.

Une fois encore, le SLUC Nancy devait mettre à mal les nerfs de ses supporters  et c’est finalement Williams Narace sur un dernier lancer franc qui entérinait la victoire sur le score de 78-80. Une véritable performance dans une salle où les visiteurs sont très souvent mis à mal.

Rugueux en défense, agressifs en attaque les Lorrains solidaires et courageux remportent ainsi une cinquième victoire consécutive. La quatrième avec trois points d’écart ou moins.

GoSLUC