Skip to content

Le SLUC craque en fin de match (52-65) !

Le SLUC Nancy Basket s’est incliné ce lundi 11 février, en 1/8e de Coupe de France devant Antibes (Pro A) sur le score de 52 à 65 ! 

Dans un salle une nouvelle fois bien garnie (5311 spectateurs, qui justifie la dynamique autour de l’équipe de C.Monschau), le SLUC. Nancy voulait jouer un mauvais tour aux Sharks d’Antilles pensionnaires de Jeep Elite.
Pour ce faire il fallait mettre de l’intensité défensive et avoir de l’adresse. Les deux ingrédients principaux qui caractérisent les Couguars cette saison.
Le SLUC était bien en place défensivement et a énormément géré son adversaire du soir pendant plus de 32 minutes. Pour ce qui est de l’adresse les coéquipiers de Marcellus Sommerville ont beaucoup souffert… En enchainant les gamelles et les shoots parfois un peu trop rapide le SLUC qui a beaucoup ce match (18-17 puis 41-36 puis 50-44) a vu Antibes, revenir dans ce match.
Face à un Tim Blue des grands soirs (21pts, 5rbds), le SLUC n’avait plus de jus et a du abdiquer à 1min30 de la fin du match.
Dommage ! 

C.Monschau : « On avait plus de jus dans le dernier QT et Antibes avait d’avantage de fraicheur.
Plus que notre maladresse aux tirs et aux lancers-francs je regrette les deux passages à vide dans les 3ème et 4 eme QT ou on prend des séries. Cela a fait la différence.  Ce soir, on a vu un vrai combat qui fait honneur à la Coupe. »

J.Espinosa : « Ça se joue sur l’adresse en fin de match. On a fourni l’adresse en défense et les effort nécessaires pour s’imposer.
Les joueurs ont respecté le plan de jeu défensif.
On a produit quelques efforts qui ont fait que l’adresse de Nancy a chuté à un moment donné. Il a fallu s’employer. Nancy ressemble plus à une équipe de Pro A qu’a une équipe Pro B, dans leur joueurs, leur façon de jouer, de coacher.
Ça été très difficile de manoeuvrer cette équipe, Nancy a d’ailleurs était plus souvent devant nous.
Nancy est une belle équipe qui a une assise défensive, solide. Il y a aussi de l’audace dans le coaching de Christian Monschau qui a le mérite de faire jouer des jeunes du Centre de Formation. 

C’est à la hauteur du club de Nancy. Il y a un beau projet de jeu ici ! «