Skip to content

Le SLUC aux forceps (74-71 ap)

Il ne fallait pas être cardiaque ce mardi soir au Palais des Sports Jean Weille tant l’équipe coachée par François Peronnet a alterné le bon et le moins bon.

Lâchés par leur adresse à 3 points durant les deux premiers matchs de Leaders Cup et celui en coupe de France, les nancéiens avaient certainement à cœur de s’améliorer dans cet exercice hier soir. 
Malheureusement, avec une adresse en berne une bonne partie du match (7/34 à 3 points à la fin du temps réglementaire) et un Ron Lewis qui força quelque peu, malgré un 3 points clutch à 2 minutes du gong final (10 points, 4/18 aux tirs, 7 rebonds 7 passes décisives pour 6 d’évaluation), les locaux ont dû batailler jusqu’en prolongation pour se défaire de leur adversaire alsacien. 

L’activité de Tyran Lattibeaudiere (19 points 8 rebonds en 39 minutes), le double-double de Vincent Vent (10 points, 10 rebonds pour 18 d’évaluation) ainsi que la vista d’Enzo Goudou-Sinha (11 points, 8 passes décisives pour 15 d’évaluation) permirent aux locaux de gérer la prolongation et d’espérer encore pour une qualification pour la suite de la compétition.

Prochain rendez-vous à domicile, le dimanche 11 octobre à 16h pour le premier match du championnat face à Rouen

#GoSLUC