Skip to content

LE LEADER BLOIS STOPPE LE SLUC (57 – 64) !

A l’image de Mickael Var, le SLUC Nancy Basket a été stoppé par l’ADA Blois.
Photo : Com1Sport

Le SLUC Nancy Basket s’est incliné sur son parquet devant le leader de Pro B, l’ADA Blois, sur le score de 57 à 64 !
Dans un match très défensif et dans une intensité de Playoffs, le SLUC n’a jamais pu mettre son jeu en place et a été privé une nouvelle fois de son adresse (12% à 3pts côté SLUC).
C’est beaucoup trop face à un adversaire très solide défensivement et solidaire offensivement, qui a mené de bout en bout le match et qui peut croire encore plus fort à son rêve d’accession à la Jeep Elite.
Car avec ce succès l’ADA conforte sa première place au classement général et n’est plus qu’à une victoire de la Jeep Elite.
Côté SLUC, en grande difficulté offensivement durant la première MT (20 pts uniquement marqués), il a su revenir petit à petit dans le match sous la houlette de Var et Goudou après avoir concédé un retard de 11 pts à la 31ème minute et un sévère 9-0.
Mais malheureusement suite à 2-3 rebonds offensifs, et des paniers de Pontens puis Johnson ont fini par stopper la « remontada » du SLUC pour sceller le sort du match.
Autre mauvaise nouvelle, les blessures de deux de ses joueurs : Chery et Clerc…
Car à 2 matchs des Playoffs c’est un véritable couac pour les lorrains…
La poisse.

Déclarations d’après-match :

Charly Pontens (Joueur Blois) : « On jouait ce soir une équipe physique avant tout, on le savait dés l’échauffement qu’il y avait une certaine énergie et que cela allait être compliqué dés le début des match .
Ça peut être très dangereux surtout devant un public nombreux. Il fallait bien commencer cfe match et c’est ce qu’on a su faire.
On a fait avant tout ce qu’on savait faire défensivement. On les a bien maintenu et après en attaque ça doit dérouler. »
Mickael Var (Joueur SLUC) : « On a manqué beaucoup de shoots ouverts, même si ce n’est pas ça qui nous fait perdre.
C’est défensivement car eux ont trouvé des situations pour mettre leurs shooteurs sur des tirs ouverts.
On a subit tout le match et à force de subir ça finit par craquer…
Il faut apprendre de ce match et qu’il nous serve de leçon pour les prochains matchs.
Mickael Hay (Coach Blois) :  » C’est une belle soirée parce que non seulement on gagne mais en plus je retrouve mon équipe. Dans un match d’une telle dureté des deux côtés du terrain, on a sur gardé le contrôle et le combattu match et ça pendant 40 minutes.
Même sil y a eu des rapprochés on a su mettre les paniers qu’il fallait et tout le monde a apporté dans cette victoire.
Ce n’était pas forcément le plus beau match de basket mais j’ai beaucoup aimé l’état esprit.
Avec 24h en moins de préparation, ils ont eu du mal à se mettre dans le match et cela nous a été bénéfique.
Greg Beugnot (Coach SLUC) : « On a l’impression que ce sont des matchs de Playoffs. Des combats, de l’intensité, la moindre erreur tu la payes cash… Des Playoffs avan l’heure.
On a pas la même sérénité qu’une équipe comme Blois.
Nous avons du mal à nous livrer sur certaines possessions…Le match se joue sur 2-3 rebonds offensifs en fin de match.
C’est frustrant parce que c’est un gros bras de fer, et on rentree mal dans le match.
Il faut arriver à se libérer et être plus consistant dans ce qu’on veut faire.
On a un nouvel handicap avec deux grosses blessures avec Valentin et Gaetan…Ce match est à l’image de notre saison.