Skip to content

Il faut rebondir !

LE SLUC RETROUVE L’ALLIANCE SPORTS ALSACE

Après avoir subi deux défaites dans le nord face à Denain et Gravelines en coupe de France, le SLUC Nancy va retrouver Gentilly pour affronter l’ASA Gries-Souffel dans le cadre du championnat de France ProB.

En quelques jours, le SLUC a dû subir la folle réussite à longue distance de Denain-Voltaire (17/31 à 3 points !), puis s’est logiquement incliné face à une solide formation de Betclic Elite. Comme le faisait remarquer Sylvain Lautié, ce dernier match perdu de 31 points, a surtout permis au coach de faire tourner l’effectif et bien préparer la rencontre face à nos voisins alsaciens.

Les débuts difficiles de l’Alliance

Depuis le début de la saison, l’ASA peine à trouver la bonne carburation. Le bilan actuel (1 seule victoire acquise à Boulazac 87-69 contre 5 défaites en championnat et 4 défaites en Leader’s Cup) n’est pas du tout à la hauteur des espoirs de Stéphane Eberlin le coach alsacien. Celui-ci a dû faire face à l’absence prolongée de Jason Bach puis a dû remplacer son meneur américain Jaron Martin (5 d’évaluation en 3 matchs) par Marquis Wright (12 points et 13 d’évaluation en 2 matchs) en provenance de Boulazac. 

Le temps presse et les alsaciens espèrent une réaction dès ce week-end à Nancy, malgré le souvenir des deux défaites concédées à leurs voisins lorrains en septembre-octobre en Leader’s Cup (85-63 puis 82-68). 

Il faut dire que l’ASA possède un très bel effectif, et la création récente du club explique le retard à l’allumage, car en face il y a bel et bien du client !!!

Le SLUC doit retrouver son rythme

Coach Lautié regrette que le calendrier actuellement très chargé ne facilite pas le travail collectif de son équipe. Les entrainements restant basés sur la préparation des matchs plutôt que sur le travail de fond. Il compte donc sur une réaction de son équipe face à l’ASA avant de pouvoir bénéficier de deux semaines sans match, pour reprendre le travail de fond, nécessaire à la cohésion d’équipe et remettre tous les joueurs dans une forme optimale, certains ayant eu une préparation chaotique.

Les coéquipiers de Mathis Keita mettront tout en œuvre afin de remporter ce derby qui devrait se dérouler devant des tribunes bien garnies puisque l’on attend plus de 4000 spectateurs.

Le soutien du public sera d’ailleurs un apport important qui devrait pousser les cougars à sortir leurs griffes. Il faudra tout d’abord retrouver une solidité défensive, contrôler les rebonds et les pertes de balle, des domaines où le SLUC reste perfectible.

Une victoire permettrait au SLUC Nancy de rester bien calé dans le peloton de tête, mais ce championnat de ProB réserve des surprises à chaque journée, les Nancéiens devront donc rester particulièrement vigilants pour éviter les pièges que ne manqueront pas de tendre leur adversaire du jour.

GO SLUC

MC