Skip to content

Gros déplacement à venir !

Surfant sur une belle série, le SLUC Nancy consolide sa deuxième place et reste au contact du leader qui mène toujours un train d’enfer. 

La semaine qui vient pourrait donc être cruciale et les Nancéiens vont aborder leur match en retard face à Vichy-Clermont avec l’ambition de ramener une nouvelle victoire. De son côté, la JAVCM attend les Lorraine de pied ferme !

En battant nettement une équipe d’Aix-Maurienne  diminuée par l’absence de plusieurs joueurs (Garcia, Moendadze puis Sane blessé en cours de match), le SLUC Nancy s’est rendu la tâche relativement  aisée. Ainsi l’écart de 20 points acquis à la mi-temps a permis à Sylvain Lautié de répartir les temps de jeu dans le but de maintenir tout l’effectif sous pression et de protéger ses joueurs majeurs.

Le contrat est rempli et les Couguars enregistraient une 6e victoire de rang pour rester dans le sillage de Saint-Chamond qui de son côté reste sur 5 victoires consécutives… Rien n’est encore fait, mais les copains de Stéphane Gombauld n’ont quasiment plus le droit à l’erreur.

C’est dans cet état d’esprit que les Lorrains se déplacent à Vichy-Clermont dans le cadre du match en retard dû à l’épisode Covid qui avait frappé le SLUC en février dernier.

Toujours difficile de jouer à Vichy

Bien calé dans le Top8 depuis le début de saison, la JAVCM est redoutable à domicile dans son palais des sports Pierre Coulon. Longtemps intraitable, les Javistes ont pourtant cédé à deux reprises en mars (Evreux et Nantes), mais ce sont repris la semaine passée face à Denain (90-79). Il faut également noter que dans cette salle, Chalon s’y est incliné (88-79) mais Saint-Chamond en est reparti en décembre avec les deux points de la victoire (81-84).

Emmené par son duo US Corey Fischer (19 points et 9 passes) / Dominic Burnett (13 points et 6 rebonds) et bien aidé par l’intérieur Jimmy Djimrabaye en sortie de banc (14 points et 4 rebonds en 17 minutes), la JAVCM a dominé relativement facilement Denain. Guillaume Vizade  est parvenu à bien répartir les temps de jeu de ses dix joueurs (entre 26 et 14 minutes), préservant le physique de ses troupes en prévision de la rencontre face à Nancy !

Vichy est une équipe physique et qui fait mal avec des intérieurs rugueux tels Serge Mourtala (2,12 mètres, 9,6 points et 6 rebonds), Cédric Bah (2,00 mètres, 7,3 points et 5,6 rebonds), Jimmy Djimrabaye ou l’éternel vétéran Charles-Henri Bronchard (39 ans, 8,3 points et 3 rebonds en 18 minutes).

A l’arrière, en compléments de Burnett et Fischer, ajoutons l’ancien espoir nancéien Samir Gbetkom qui nous avait fait un festival à l’aller (17 points, 6 rebonds et 8 passes) et avait failli égaliser sans un contre… de Mathis Keita à la dernière seconde !

Rappelons enfin que Vichy vise bien évidemment les playoffs et doit encore remporter quelques rencontres pour valider son ticket, à commencer si possible par battre Nancy. Il faut par ailleurs garder en tête que la saison passée, Vichy l’avait emporté 100-98 à l’issue d’un match que le SLUC avait pourtant bien commencé.

Objectif : la victoire

C’est en tout cas ce que Sylvain Lautié et Antony Labanca (un ancien de la maison Vichyssoise) ont martelé. Le SLUC n’a pas d’autre choix que de poursuivre aussi longtemps que possible la série de victoire, en espérant que Saint-Chamond finisse par faire un faux pas.

La semaine sera compliquée avec ce déplacement en Auvergne puis la réception de Saint-Quentin samedi, mais les partenaires de David Skara, de plus en plus impliqué dans le collectif, sont ambitieux et abordent le sprint final avec envie et détermination.

Les efforts défensifs de tous les joueurs sont visibles et le club nancéien peut se targuer d’avoir actuellement la deuxième défense de la division, ce qui n’était pas le cas encore en décembre. C’est cette défense, qui n’est pas forcément l’ADN de l’équipe, qui permet de bien gérer les passages difficiles rencontrés au cours des rencontres disputées face à des adversaires qui ne lâchent rien.

Le SLUC connait la musique et sait d’avance que chaque match est un véritable combat. Il va falloir s’arracher pour sortir du guêpier proposé…

Le jeu en vaut la chandelle !

 

GO SLUC

MC