Skip to content

EVREUX Arrive en forme

La série des matchs à domicile continue pour le SLUC Nancy qui va accueillir lundi 5 avril à 19 heures, l’ALM Evreux. La cadence des matchs va d’ailleurs aller en s’accélérant, puisqu’au cours des deux prochains mois, 15 rencontres sont au programme.

Au sortir de six victoires consécutives et d’une rencontre aboutie face à Vichy-Clermont (107-83), le SLUC Nancy voit arriver une équipe en forme, ALM Evreux.

Pourtant handicapé par les absences de Vincent Vent et Tyran De Lattibaudière, l’équipe lorraine a surclassé des Vichyssois, orphelins de leur côté de leur meneur vedette James Batemon. Mérédis Houmounou, auteur d’un début de match fracassant (24 points dont 16 au cours des 5 premières minutes mais aussi 4 passes et 5 interceptions) a totalement déstabilisé les coéquipiers de Jordan Aboudou qui ne s’attendaient pas à pareil départ. Anthony Labanca (22 points dont 6/10 à longue distance) et Andell Cumberbatch (19 points et 8 rebonds), replacé en poste 4 ont quant à eux, persécuté la défense auvergnate qui avait déjà encaissé 61 points à la pause.

Ce succès place idéalement les Nancéiens à la 2ème place (derrière la surprenante équipe de Saint-Quentin) et les protégés de François Peronnet souhaitent évidemment ne pas s’arrêter en si bon chemin. 

Attention néanmoins à l’équipe normande reconfigurée et qui avance masquée. 

L’Amicale Laïque de la Madeleine Evreux Basket… une équipe en forme !

Après un début de saison raté (4 défaites), l’ALM Evreux reste sur une série de 7 victoires au cours des 9 derniers matchs, seulement battu à domicile par Paris-Basket 72-79 le 30 janvier et tout récemment sur le parquet de Fos-sur-Mer 72-89. Les Ebroïciens menaient pourtant de trois points à la mi-temps mais se sont effondrés dans la seconde.

L’équipe coachée par Neno Asceric a été remaniée et elle est basée essentiellement autour de trois joueurs très performants.

Le pivot ivoirien Amadou Sidibe est en effet le deuxième meilleur rebondeur de la ProB avec 9,5 prises de moyenne. Il score également 10 points de moyenne (à 57%) et culmine à 16,8 d’évaluation générale (10e de Pro B). Le meneur américain Austin Tilghman se distingue lui aussi : 6e passeur et 3e évaluation de Pro B. Le joueur, MVP au Portugal, arrivé à Evreux en qualité de pigiste médical, s’est très bien adapté : 15,6 points, 4,6 rebonds et 5,1 passes. Avec son physique bien « tanké » (1 mètre 85, 97 kilos), il excelle à mi-distance et se révèle bon défenseur de surcroit. Un sacré client pour Mérédis Houmounou !

Le troisième homme fort de l’ALM connait bien Gentilly, puisqu’il s’agit du sniper cubain Yunio Barrueta qui a porté le maillot nancéien durant les deux dernières saisons. Arrivé en octobre en qualité de joker médical, il cartonne : 17,3 points de moyenne (45,6 % à 3 points) mais aussi 4 rebonds et 2 passes, il signe une belle évaluation globale de 15,8.

A ce trio il faut également ajouter Jhornan Zamora, un ailier hispano-vénézuelien très complet puisqu’il est réputé bon défenseur, intéressant sur pick and roll, n’hésitant pas à driver vers le cercle et possédant un bon tir extérieur. Il effectue sa deuxième saison dans le club de la préfecture de l’Eure.

Si aucun match de Pro B n’est facile, c’est encore un adversaire dangereux que les Couguars vont affronter en ce lundi de Pâques. L’ALM Evreux possèdant la quatrième attaque du championnat et son collectif est redoutable (2e équipe aux passes décisives avec 21,2 offrandes et 3e équipe à l’évaluation totale avec 98).

Le SLUC veut poursuivre à Gentilly

Les Nancéiens seront encore handicapés par deux absences dans le secteur intérieur, mais auront le plaisir d’accueillir Bruno Cingala-Mata qui va suppléer Vincent Vent jusqu’à la fin de la saison.

C’est une belle prise à mettre au crédit du staff technique, tant Bruno est un joueur attachant, travailleur et ambitieux. Auteur d’une très belle saison avec Gries la saison passée (9 points et 7 rebonds de moyenne en 24 minutes et 22 matchs joués), il a été l’auteur d’une pige en Jeep Elite avec Boulazac en octobre 2020.

Son arrivée est un soulagement pour le SLUC Nancy qui l’avait d’ailleurs contacté à l’intersaison. Il apportera son physique et sa capacité à lutter au rebond et renforcera le secteur intérieur composé de Bastien Vautier et Charles Nkaloulou… en attendant le pigiste de Tyran !

Une des clés du match sera de bien débuter la rencontre afin de ne pas mettre en confiance les adversaires. Il faudra encore veiller à la gestion du tempo et s’appliquer à bien alterner les phases offensives. Enfin les joueurs doivent s’appliquer à rester concentrés en défense afin de limiter les pertes de balles, et de bien verrouiller le rebond, ce qui sera primordial face à une équipe aussi offensive que l’ALM.

L’enchainement des victoires donne de la confiance aux joueurs mais aussi au staff et aux supporters et Gentilly doit rester un bastion difficile à prendre cette saison si le club veut être à la hauteur de ses ambitions. 

Les joueurs du SLUC Nancy seraient donc bien inspirés d’adopter la célèbre devise « Not In My House ! » lancée en son temps en NBA, par le fameux  Dikembe Mutombo…

GO SLUC

MC