Skip to content

Denain arrive lancé !

La formation de Rémy Valin, bête noire du SLUC la saison passée, arrive à Gentilly le moral gonflé à bloc après son succès acquis aux dépens de Roanne. La Chorale, leader avec une seule défaite au compteur, n’a pu arrêter Akeem Williams et les siens il y a 4 jours. Les Couguars sont prévenus !Après trois défaites de rang, le SLUC a bien redressé la barre. En venant tout d’abord à bout de Rouen, samedi dernier (81 – 73). Face à des Normands qui les avaient « maltraités » un mois plus tôt en demi-finale retour de la Leaders Cup, les Nancéiens ont pris leur revanche. Pas une mince affaire, mais une victoire importante à l’arrivée, après un final pour le moins haletant ! John Cox, auteur de 14 pts, a été précieux dans le money time, Yunio Barrueta a ressorti son colt à 3 pts (5/11) et Bastien Vautier a joué des coudes dans la raquette (6 pts, 12 rbds et quelques contres dont il a le secret).
Trois jours plus tard, les Couguars ont remis le couvert à Chartres (77 – 95). Hormis un début de 3e quart temps manqué et un 13 – 0 encaissé en 3 minutes, les hommes de Christian Monschau ont fait le job comme on dit. Will Felder a encore scoré (18 pts), bien secondé par un Anthony Racine chaud bouillant (4/6 à 3 pts) mais le SLUC était un ton au-dessus. A eux 4, J. Cox – M. Houmounou – A. Goods et Y. Barrueta ont planté 67 points ! Avec ses 9 pts et 9 rbds, D. Odiakosa a été aussi fort utile.La Chorale qui fait office de véritable épouvantail en Pro B cette s’est donc fait surprendre dans le Nord par une vaillante équipe de Denain.

Emmenée notamment par Marquis Addison (17 pts, 3 passes), Akeem Williams (16 pts, 3 rbds, 5 passes) et Denzel Gregg, auteur de son meilleur match dans les Hauts-de-France depuis son arrivée (20 pts à 100 % aux shoots), Denain Voltaire possède dans son effectif des jeunes joueurs qui apprennent vite et bien, ces derniers sont aussi très bien épaulés par des joueurs étrangers de grande qualité et avec de l’expérience.
Vous l’avez compris la tâche qui attend le SLUC samedi soir ne sera pas de tout repos mais avec une ambiance comme samedi dernier et un Gentilly uni, le SLUC peut y croire !
Allez les gars !
Go SLUC