Skip to content

Comme une finale !

Enfin, nous voilà arrivé au rendez-vous tant attendu, la rencontre qui pourrait marquer un tournant dans ce championnat de ProB qui tire à sa fin. A cinq matchs du terme, le SLUC Nancy espère toujours coiffer sur le fil Saint-Chamond, leader incontesté qui possède toujours deux victoires d’avance sur les Nancéiens.

Les Couguars  sont toujours en course grâce à une très belle série de huit victoires d’affilée. La dernière en date, acquise face à Saint-Quentin (70-57) à l’issue d’un match bien géré défensivement, permet à Nancy de rester au contact des leaders qui ne  faiblissent absolument pas. « On est en place, je suis très content du groupe » soulignait Sylvain Lautié qui a apprécié la réaction de son équipe après un départ rendu compliqué. « On reste focus sur nous-mêmes » ajoutait Stéphane Gombauld qui doit s’adapter aux défenses renforcées et aux prises à deux quasi systématiques. Face à Saint-Quentin, c’est une fois de plus le banc qui a débloqué la situation. Par des shoots venus d’ailleurs, Lucas Ugolin permettait à Nancy de creuser l’écart dans le 2e quart-temps. Quant à Mérédis, Vincent et Charles, chacun a  apporté sa pierre pour un succès tout en contrôle.

Saint-Chamond, en route vers la Betclic Elite ?

Après avoir gagné sur le fil à Chalon puis à Blois, les Couramiauds se doivent de remporter cette petite finale face aux Lorrains dans une salle pleine comme un œuf et prête à s’enflammer pour célébrer le titre de champion de ProB et l’accession. Saint-Chamond est en passe d’atteindre ce Graal à l’issue d’une saison en tout point remarquable ! 

Destin incroyable de cette équipe de la banlieue de Saint-Etienne : 16ème la saison passée, au bord de la relégation en Nationale 1, le club a remarquablement réagit. Alain Thinet a prolongé son contrat afin d’accompagner son équipe jusqu’à la prochaine installation dans la nouvelle aréna de 3800 places, qui propulsera le SCBVG dans une autre dimension.

En s’appuyant sur un collectif remarquable, dirigé Mathieu Guichard (meilleur passeur de ProB avec 9 passes) et Jonathan Hoyau, le valeureux capitaine (14,2 points à 47% à trois points avec près de 7 tentatives par match), Saint-Chamond peut compter sur Mathieu Boyer, un pivot de 2,05 mètres, la révélation en Pro B  avec 14 points et 6 rebonds en 22 minutes de moyenne (3e à l’évaluation générale). L’effectif est judicieusement complété  avec  l’ailier Akwasi Yeboah, totalement épanoui dans la Loire : 13,5 points et 4,9 rebonds. Le poste 3/4 anglais est un gros client et un vrai  danger à 3 points (40% avec 6 tentatives de moyenne par match). Ajoutons encore Hassan Varence (9 points et 5 rebonds), Saha Borovniak (9,7 points et 5 rebonds) et l’arrière nigérian Michel Oguine, qui termine la saison en trombe. Dans un rôle de dynamiteur des défenses avec son premier pas et sa rapidité, il sait également artiller de loin (41%).

Le tir à 3 points est d’ailleurs la marque de fabrique des Couramiauds, ils excellent dans cet exercice : 26 tentatives par match à 40% de réussite, soit le meilleur pourcentage de la ligue, juste devant Nancy). Excellents à 2 points également (56,6%), l’équipe d’Alain Thinet est l’équipe la plus offensive de la division avec 85,4 points de moyenne (et même 89,2 à domicile). 

Enfin, le bilan à domicile est exceptionnel avec 14 victoires en 15 matchs. Seul Saint-Quentin a réussi l’exploit de venir l’emporter à la salle André Boulloche le 4 février dernier 87-92, C’est dire la tâche qui attend le SLUC Nancy qui sera bien évidemment particulièrement attendu au tournant… Si vendredi Saint-Chamond l’emportait, la Betclic Elite lui serait promise !

Nancy veut encore y croire

Cette rencontre peut être considérée comme une sorte de finale du championnat opposant sans contestation les deux meilleures équipes du moment. La meilleure attaque contre la meilleure défense, l’équipe la plus dominatrice à domicile face à celle qui l’emporte le plus à l’extérieur, deux des trois meilleures évaluations, deux des trois meilleurs collectifs. Deux équipes en forme réalisant des séries sensationnelles avec des bilans identiques de  9 victoires sur les 10 derniers matchs (8 victoires en cours pour Nancy, 6 pour Saint-Chamond)… Des joueurs Leaders tels Stéphane Gombauld (meilleur marqueur et rebondeur), Mathis Keita (3e passeur) d’un côté et Mathieu Guichard (meilleur passeur), Mathieu Boyer (3e à l’évaluation), Michael Oguine (2e intercepteur) etc…

Le SLUC Nancy ne viendra évidemment pas sans ambition. Très proche statistiquement des leaders, Nancy sait pouvoir compter sur son attaque (81,3 points), mais surtout sur sa défense. Les partenaires de Mérédis Houmounou défendent très dur depuis janvier et occupe désormais la première place de ProB avec 69,9 points encaissés. Une belle performance qui leur permet de bien voyager, les Lorrains restant d’ailleurs les plus efficaces à l’extérieur (10 victoires / 5 défaites).

Enfin, si les Couguars ont perdu Ludovic Beyhurst jusqu’à la fin de la saison, le staff a réagi très rapidement en s’attachant les services de Denys Lukashov, un meneur ukrainien expérimenté en provenance directe de Prometey, la meilleure équipe actuelle du championnat ukrainien arrêté suite aux évènements dramatiques dont nous avons tous connaissance. Nous lui souhaitons la bienvenue et espérons qu’il s’intègrera rapidement pour apporter une nouvelle touche au collectif déjà bien huilé des nancéiens.

Le combat des chefs va bientôt donner son verdict… Bon match !

GO SLUC

MC