Skip to content

CDF : Le SLUC reçoit Rueil !

Entre deux matchs de championnat, le SLUC Nancy va recevoir ce mardi, le Rueil Athletic Club Basket pour le compte des 32e de finale de la Coupe de France.

Les Nancéiens sont revenus victorieux de leur déplacement à Evreux, après avoir cependant joué avec le feu dans les quatre dernières minutes. Menant constamment au score grâce à l’adresse de Caleb Walker (27 points) et à l’activité d’Ifé Ajayi, Mathis Keita et Mérédis Houmounou, les Nancéiens ont subi la pression des locaux qui ont jeté toutes leurs forces pour revenir dans la partie. Cependant, les protégés de Sylvain Lautié ont su gérer les dernières secondes pour remporter une première et importante victoire, dans un championnat qui s’annonce palpitant.

Comme une parenthèse, il est proposé un autre challenge aux Cougars avec la visite d’un club de Nationale 1 ambitieux : le Rueil Athletic Club Basket. Ce sera une rencontre inédite et très intéressante, sachant que le RAC domine le début de saison en Nationale 1 en partageant la première place avec Angers après avoir remporté ses cinq premières rencontres.

RUEIL, un nouveau cycle

La saison dernière, le club des Hauts-de-Seine avait réalisé une de ses plus mauvaises saisons en terminant dans le ventre mou de la Nationale 1 à la dixième place. Le RAC a donc choisi de remplacer l’entraineur Makan Dioumassi par l’assistant de Remy Valin à Denain, Maxence Broyer (31 ans). S’il s’agit de sa première expérience en qualité de head coach, il n’est pas un inconnu dans le milieu : 12 ans passés à Chalon, joueur puis entraineur chez les jeunes, il avait été également le coach personnel de Jonathan Jeanne lorsque celui-ci évoluait à Nancy en 2017.

Pour densifier l’effectif, on peut noter quelques recrues intéressantes. En premier lieu, le pivot sénégalais Maodo Nguirane (27 ans, 2,10 mètres) qui a évolué à Nantes (ProB) et Saint Vallier (Nationale 1), mais également en Espagne et en Suisse. Il apporte énormément dans le secteur intérieur (18 points et 11 rebonds dans la dernière victoire du RAC face à La Rochelle). Sont arrivés également le meneur Elias Kherzane (22 ans, international U20) en provenance du Havre et Sya Plaucoste (20 ans) prêté par Blois pour s’endurcir et avoir du temps de jeu à l’étage en dessous. 

Le RAC a par ailleurs souhaité prolonger quelques éléments fidèles au club depuis quatre saisons : Warren Racine (le frère d’Anthony) formé à Nanterre et Steven Ricard qui sort de sa meilleure saison en Nationale 1 après avoir évolué à Souffel et au Get Vosges. De même l’américain Greg Thondique (34 ans), énergique et fort rebondeur, a bourlingué en Europe puis s’est fixé en France et a connu plusieurs club : Aubenas, Gries, Caen (avec Bastien Vautier) et enfin Rueil depuis plusieurs saisons.

Au tour précédant, Rueil s’est débarrassé du Havre (un des grands favoris en Nationale 1) 79-65 en effectuant une très belle deuxième mi-temps sur le plan défensif et grâce notamment à Steven Ricard (21 points), Warren Racine (14 points) et Maodo Nguirane qui a régné sous les paniers (13 points et 8 rebonds).

De son côté le SLUC Nancy avait sorti difficilement Cergy Pontoise en 64e de finale à l’occasion de leur première sortie officielle (80-71). Les Nancéiens amoindris par quelques absences avaient vu revenir les banlieusards parisiens à quelques longueurs.

Les joueurs Nancéiens devront donc prendre très au sérieux l’opposition que vont leur proposer les Rueillois dont la principale caractéristique est d’évoluer sur un rythme rapide et de ne jamais lâcher. D’ailleurs, le RAC n’a rien à perdre !

GO SLUC

MC