Skip to content

St Chamond au sommet !

Les Nancéiens vont affronter Saint-Chamond dans un véritable combat des chefs puisque les deux équipes se situent tout en haut du classement. Les Couramiauds dominent actuellement la ProB, quand aux Nancéiens ils restent sur une belle série qui les maintient à la seconde place !

Et pourtant le SLUC Nancy a énormément souffert pour remporter le dernier match à Gentilly, face à Boulazac. Comme à Nantes, la semaine précédente, les protégés de Sylvain Lautié ont été devant durant toute la partie menant 50-39 à la mi-temps puis 55-39 sur un panier à 3 points de Charles Nkaloulou qui allait réaliser un excellent match (18 points à 4/8 à longue distance ) lui qui avait la lourde charge de suppléer l’absence d’Ifé Ajayi. Hélas, Boulazac revenait rapidement dans la partie grâce notamment à Ivan Février et finissait par grignoter petit à petit l’écart pour revenir totalement dans la partie. Dans une fin de match étouffante, Boulazac parvenait à égaliser à 74 partout, une nouvelle fois par Ivan Février. Un dernier panier à 3 points de Charles Nkaloulou allait permettre au SLUC de conserver un tout petit point d’avance, les deux équipes terminant la rencontre ratant qui des lancers, qui un panier décisif dans la raquette… Ouf ! La pièce est tombée du bon côté pour le SLUC au grand soulagement des 4300 supporters présents.

Saint-Chamond, l’équipe surprise !

La saison passée, c’était Saint-Quentin qui avait créé la sensation réalisant de superbes prestations et terminant le championnat à une très belle troisième place. Cette saison, Saint-Chamond semble vouloir prendre le relai. 

16ème la saison passée, au bord de la relégation en Nationale 1, le club de la banlieue de Saint-Etienne a remarquablement réagit. Alain Thinet a prolongé son contrat afin d’accompagner son équipe jusqu’à la prochaine installation dans une nouvelle aréna de 3800 places, qui devrait propulser le SCBVG dans une autre dimension.

En conservant un noyau dur composé du talentueux meneur Mathieu Guichard (meilleur passeur de ProB avec 8,8 passes) et Jonathan Hoyaux (12,4 points) le club de la Loire a déniché quelques perles rares tel Mathieu Boyer, un pivot de 2,05 mètres directement en provenance de Boulogne (Nationale 1) et qui s’impose en Pro B (13 points et 6 rebonds en 21 minutes de moyenne). Autre trouvaille avec l’ailier Akwasi Yeboah, qui a découvert la ProB la saison passée avec Saint-Quentin et qui s’épanoui totalement dans la Loire : 16,5 points et 5,4 rebonds pour 19,9 d’évaluation : un gros client et un danger à 3 points (50% avec 6 tentatives de moyenne par match).

Saint-Chamond enchaine les performances avec 9 victoires en 10 matchs. Un très bon début de championnat ponctué par quelques coups d’éclats (+24 contre Chalon et à Rouen notamment) grâce à une attaque de feu (82,6 points de moyenne) et un superbe collectif (21 passes et 101 d’évaluation de moyenne). Seul Quimper est parvenu à battre les Couramiauds (97-60) le 13 novembre. 

A noter cependant que le week-end dernier, Saint-Chamond a eu bien du mal à se défaire d’Evreux. Mené à la mi-temps, il a fallu attendre le dernier quart-temps pour voir le SCBVG prendre ses aises sur la lanterne rouge (81-66). Une fois encore le trio Boyer (19 points, 11 rebonds) Guichard (14 points, 6 passes) Yeboah (12 points, 6 rebonds) s’est montré déterminant.

Saint-Chamond ne doute pas et n’a rien à perdre. Les objectifs sont pour le moment largement dépassés, l’ambiance est au beau fixe : Que du bonheur !

Nancy, la victoire est impérative.

Plusieurs raisons à cela : D’abord reprendre un peu de terrain sur Saint-Chamond, avec deux victoires de moins, le SLUC doit recoller et ne pas se laisser lâcher, d’autant que Chalon est à la lutte également. Ensuite, le club Lorrain doit refaire de Gentilly, une place forte invulnérable, s’il veut continuer de nourrir de grandes ambitions pour la suite. Enfin, il s’agit de ménager la santé de ses supporters, tant les matchs à domicile sont tendus jusqu’à la dernière seconde…

Heureusement, actuellement l’équipe se montre solidaire et solide même dans ses moments faibles. Contre Boulazac ce sont Charles Nkaloulou, bien épaulé par Vincent Vent remarquable en sortie de banc (13 points et 8 rebonds) qui ont résisté aux intérieurs Périgourdins tandis que Mathis Keita régalait ses copains (12 passes). 

Face à Saint-Chamond, il faudra faire preuve de la même détermination pour compenser les absences d’Ifé Ajayi et celle de la nouvelle recrue David Skara, afin de rivaliser avec l’opposition que ne manqueront pas de proposer Alain Thinet et sa bande. L’implication en défense sera comme souvent déterminante, les Nancéiens devront redoubler d’efforts pour tenir les rebonds et limiter les tirs adverses à longue distance.

Les dernières oppositions entre les deux équipes ont souvent donné lieu à de belles empoignades, (victoire au buzzer en 2020) et cruelles désillusions (élimination en Playoffs 2019). Ne doutons pas que le millésime 2021 ne soit pas à la hauteur, ce sera un match au sommet !

 

GO SLUC

MC