Skip to content

Preview : SLUC Nancy Basket / Rouen

SLUC NANCY – ROUEN  :  Un duel au sommet pour commencer !

A l’occasion de la première journée de la saison 2020-21 et dans le contexte bien particulier de la crise sanitaire, le SLUC NANCY a le privilège d’accueillir dimanche 11 octobre, la très solide équipe du ROUEN METROPOLE BASKET.

Possédant cette saison le 4ème budget de ProB (en augmentation de 8% malgré la crise), le RMB veut se donner les moyens de retrouver le plus haut niveau du basket français.

Sorti en demi-finale des Playoffs en 2017/18 puis battu par Fos sur Mer en finale l’année suivante, les Rouennais se présentent aujourd’hui, comme l’un des favoris de la division.

Une équipe remaniée 

Si le maître à jouer Jamar Diggs, le pistoléro André Spight et l’intérieur Jérôme Cazenobe, sont partis sous d’autres cieux, le RMB a reconstitué un effectif talentueux.

Pour cette nouvelle saison, le coach rouennais peut s’appuyer sur le solide intérieur Zimmy Nwogbo, 29 ans, qui réalise d’ailleurs un excellent début de saison à plus de 22 d’évaluation en Leaders Cup.

Pour renforcer l’équipe, le coach Alexandre Menard, a rappelé une vieille connaissance en la personne d’Amin Stevens qui avait éclaboussé la division en 2017/18 déjà avec Rouen signant des statistiques de MVP (18 points, 9 rebonds et 21,4 d’évaluation) ! Avec lui est venu Pierre-Etienne Drouault un poste 2/3 de 30 ans, passé par Le Mans et qui a connu la Jeep Elite. Réputé exemplaire dans son attitude, puissant et rapide, il arrive au RMB à la recherche de responsabilités. Il a d’ailleurs été désigné capitaine de l’équipe. A la mène, l’international slovène Matic Rebec est venu apporter son expérience européenne. S’il connait des débuts difficiles, il monte progressivement en puissance et sa qualité de passe n’est plus à prouver. Ce sera à n’en pas douter un joueur à surveiller.

Après trois défaites initiales en Leader’s Cup, Rouen a réagit en battant l’ALM Evreux ce mardi 81-77 porté par ses leaders : Amin Stevens (21 points et 11 rebonds), Pierre-Etienne Drouault (21 points, 9 rebonds et 4 passes) et Zimmy Nwogbo (14 points, 11 rebonds et 6 passes) : un trio de choc !

Rouen souvent à l’aise à Gentilly 

Les deux équipes se sont affrontées 7 fois au cours des trois dernières saisons, le bilan étant légèrement en faveur des Nancéiens (4v-3d). Il faut noter toutefois que si les Nancéiens ont gagné trois fois à la Kindarena, le RMB est venu l’emporter deux fois à Gentilly !

La dernière confrontation entre les deux équipes remonte au 31 janvier dernier. Ce soir là, le SLUC Nancy l’emportait à Rouen sur le score de 88 à 75, porté en autre par un excellent Ron Lewis (27 points).

Le SLUC doit monter en puissance

Au sortir d’une très belle victoire qualificative en Leader’s Cup cette semaine, sur le terrain de Gries-Oberhoffen 86-65, le SLUC Nancy continue de se mettre en place et doit monter en puissance. Sur les traces de l’éternel Ron Lewis (24 points ce mardi), le collectif nancéien a retrouvé des couleurs et une défense agressive qui lui a permis de dominer des alsaciens jusque là très efficaces.

L’effectif des Couguars a été largement modifié avec 5 départs et 5 arrivées : Anthony Labanca et Vincent Vent arrivent de Souffelveyersheim, Charles Nkaloulou d’Aix-Maurienne, Yannick Franke de Francfort et Tyran De Lattibaudière de Denain.

Ayant tous réalisés de belles performances la saison passée dans leurs clubs respectifs, ils sont venus apporter leurs qualités afin d’aider le SLUC NANCY à atteindre son objectif principal : rejoindre la Jeep Elite !

Si Charles Nkaloulou est toujours absent depuis sa blessure à Lille en Coupe de France, Tyran De Lattibaudière s’impose déjà à l’intérieur comme le nouveau couteau-suisse de l’équipe. Remarqué la saison passée à Denain, il n’a pas tardé à se rendre indispensable.

Même si la préparation n’a pas été simple en raison des problèmes sanitaires, François Peronnet et le staff technique et médical, n’ont cessé de faciliter l’intégration des nouveaux joueurs, de travailler le physique puis le collectif afin de préparer au mieux l’équipe pour aborder cette nouvelle saison dans les meilleures conditions possibles.

Les premiers résultats ont alterné le bon et le moins bon, mais c’est souvent le cas lors des premiers matchs de préparation : L’important est d’être prêt le jour J.

Ce match contre Rouen se présente donc déjà comme un premier choc et va lancer idéalement la saison. Les joueurs lorrains vont enfin pouvoir se libérer devant leur fidèle public de Gentilly, qui attend ce moment depuis plus de six mois maintenant.

La saison débute ce dimanche à 16 heures pour cause de match télévisé… il ne faut rien lâcher !

GO SLUC

 

MC