Skip to content

LE SLUC DOMINATEUR EN FIN DE MATCH (76-69) !

Après avoir accueilli pour la première fois de l’année les handballeurs du Grand Nancy, le palais des sports Jean Weille retrouvait son habituel parquet de basket pour le premier match de Pro B.

Une marque de fabrique est-elle en train de naître au sein de l’équipe de François Peronnet ? Comme à Gries la semaine dernière, le SLUC NANCY a terminé la rencontre en fanfare avec un Ron Lewis, en dedans une bonne partie du match (6 points à 2/7 à la mi temps) avant de terminer le match en patron (30 points à 9/17, 5 rebonds pour 27 d’évaluation)

Avant d’en arriver à là, le SLUC a dû batailler face au jeu complet de Pierre-Etienne Drouault (13 points, 5 rebonds, 4 passes décisives en 40 minutes) et Amin Stevens, auteur d’un véritable chantier sous le cercle (22 points 14 rebonds pour 32 d’évaluation)

Heureusement pour le SLUC, avant de compter sur un Lewis merveilleux, l’équipe pouvait s’appuyer sur un Tyran Delattibeaudiere au four et au moulin (17 points, 6 rebonds, 3 interceptions, 5 passes décisives) et au match complet de son capitaine à la mene, Enzo Goudou-Sinha (11 points, 9 passes décisivesen 31 minutes)

Il restait 10 minutes, les équipes étaient au coude à coude, le jeune fils de l’ancien joueur du SLUC Joseph Gomis, Marcus Gomis, diablement réaliste derrière les 6m75 (9 points, 3/3 à 3 points) en profitait pour maintenir les siens devant.

Seulement un homme en décida autrement. Ron Lewis auteur de 24 points en seconde mi-temps, permit à la troupe des cougars de repartir avec la victoire et d’engranger de la confiance avant d’aller défier Lille pour une revanche haute en couleur, la semaine prochaine.

#GoSLUC