Skip to content

Aix détonne !

Bien accroché à la deuxième place du championnat à la poursuite du leader Saint-Chamond qui ne faibli pas, le SLUC Nancy doit absolument continuer sa série de victoires pour maintenir l’espoir d’une accession directe. Il ne faut donc absolument pas sous-estimer l’opposition d’Aix-Maurienne qui lutte actuellement pour une place en playoffs et qui a une grand qualité.

Revenu victorieux d’Antibes, la troupe nancéienne pouvait être satisfaite et avoir le sentiment du devoir accompli. La maîtrise totale affichée lors de cette belle victoire (89-73) doit ravir le coach Sylvain Lautié. L’esprit collectif affiché  (23 passes décisive, 117 d’évaluation collective), la solidité défensive, l’apport du banc et la solidarité de tous les joueurs, la réussite offensive (89 points à 66% à deux points) face à une des meilleures défenses de la division ont été un signal envoyé à tous les concurrents des Nancéiens et notamment à Chalon et Blois qui ont mordu la poussière face à  Quimper et l’ASA qui luttaient pour leur survie. Rien n’est simple en ProB, on ne le sait que trop bien !

D’ailleurs, la prochaine tâche à accomplir sera à envisager avec sérieux. La réception d’Aix Maurienne ne sera pas aussi simple que pourrait le faire croire le classement. Le club savoyard au coude à coude avec Vichy et Saint-Vallier, lutte en effet pour une qualification en playoffs.

Aix-Maurienne Savoie Basket regarde vers le haut

Avec l’un des plus petits budget de la division et un abonnement aux places de fin de classement depuis son accession en 2016/17, l’AMSB doit faire preuve chaque année de valeurs de solidarité et de combat pour garder sa place en ProB. L’entraîneur Emmanuel Schmitt doit souvent faire des paris pour trouver les renforts qui sublimeront son collectif. Il a réussi cette saison à créer une alchimie particulière qui permet à son équipe de réaliser son meilleur parcours depuis 6 ans.

Actuellement 9e, Aix-Maurienne est toujours en lutte avec cinq concurrents directs pour arracher la dernière place qualificative aux play-offs. Les derniers matchs valent chers et chaque victoire est bonne à prendre, comme la dernière acquise aux dépends de Boulazac (74-67). Le coach savoyard louait pour l’occasion la mentalité hors pair de ses joueurs qui avaient su mettre beaucoup d’agressivité et d’implication défensive pour remporter la partie à l’image de leur capitaine Kadri Moendadze (19 points et 7 rebonds) exemplaire dans l’attitude.

Le collectif est d’ailleurs une des forces de l’équipe  où tous les joueurs sont solidaires. Ainsi le meneur Chaz Williams (12,2 points et 4,6 passes) qui a remplacé le fabuleux Eric Washington parti en Bundesliga après 10 matchs de haute volée,  Juan-Carlos Garcia (11,6 points et 7,3 rebonds) et Cheick Sane  (2,07 mètres, 7,9 points et 7,2 rebonds) sont des valeurs sûres. Ajoutons les inoxydables Georgi Joseph et David Ramseyer qui apportent toute leur expérience, les jeunes Corentin Carne et Lucas Beaufort, ainsi que le dernier arrivé, l’international monténégrin Marko Simonovski : l’effectif ne manque pas d’allure !

Rester focus sur l’objectif

Il reste 8 matchs (dont 5 à Gentilly), soit 8 petites finales aux Nancéiens avant la fin de la saison régulière afin d’obtenir le meilleur classement possible…

Sylvain Lautié le dit et le répète, il faut aborder match après match et ne pas se préoccuper du résultat de nos concurrents. Les Couguars restent sur une série intéressante (5 victoires) et sont actuellement seuls deuxième du classement profitant des contre-performances de Chalon, Blois et Antibes. Par contre, Nancy compte toujours deux défaites de plus que Saint-Chamond, solide leader qu’il sera difficile de déloger.

Le groupe nancéien progresse au fil des matchs, montre bien plus de constance, en défense (3e de ProB avec 75,7 points encaissés) et en gestion des moments faibles. Par ailleurs, le collectif lorrain peut compter de plus en plus sur la complémentarité des joueurs et l’apport du banc qui lui assure une constance tout au long des matchs.

Enfin, si le SLUC Nancy a souvent bien réussi face à l’AMSB (9 victoires-2 défaites depuis 2017), n’oulions surtout pas que la Pro B propose des surprises à chaque journée comme l’ASA à Blois mardi dernier ! Vainqueur à l’aller (87-74), les partenaires de Mathis Keita savent qu’il va falloir remettre le bleu de chauffe à commencer par bien défendre, limiter les pertes de balle  et ne pas laisser de secondes chances aux intérieurs savoyards pour pouvoir continuer la série.

 

GO SLUC

MC