UNE RENCONTRE CA-PI-TA-LE !

28.03.2016   //   Actualités du club, Brèves

Sans titre 2

Après la réception d’Antibes (défaite 86 – 83), le SLUC a joué une seconde fois d’affilée à la maison. Lundi dernier, dans son antre de Gentilly, les Couguars recevaient Pau-Lacq-Orthez, l’ogre du moment. Après une première mi-temps bien négociée (31 – 18), le SLUC espérait enfoncer le clou au cours des vingt dernières minutes ! Mais lors du dernier quart temps, L’Elan Béarnais est revenu sur les talons des Nancéiens, sous l’impulsion notamment de Michael Thompson et de David Denave. Ce dernier terminera le match avec 19 points au compteur (4/7 à 3 points).

Le SLUC qui avait planté auparavant des banderilles par Bell, Sene, Piétrus ou Sy finira par craquer dans le money time, malgré deux gros shoots à 3 points de Steed Tchicamboud. Des ballons mal gérés et bêtement perdus, un shoot qui tourne autour du cercle… et les Couguars s’inclineront d’un tout petit point (58 – 59). Décidément, quand ça ne veut pas … !

Malgré ce revers, les Nancéiens comptent toujours trois victoires d’avance sur Rouen, le premier relégable. Le maintien n’est pas encore assuré et il va falloir que les hommes d’Alain Weisz continuent à cravacher. Toutes les rencontres à venir seront importantes, à commencer par celle de demain soir, contre le Paris-Levallois, qui compte double.

Match à 4 points

Désormais entraîné par l’ancien palois Frédéric Fauthoux, le PLB n’est sûrement pas à sa place, en fin de tableau. Dans sa course au maintien, l’équipe a remporté le 19 mars dernier un succès capital sur le parquet du Havre. Ce soir-là, le nouvel arrière Anthony Roberson a martyrisé le cercle normand (20 pts à 6/10 à 3 points), bien accompagné dans sa tâche de démolition par Maleye Ndoye, Jordan Morgan, Chris Jones et Louis Labeyrie, les autres hommes forts de l’équipe.

Doté d’un excellent effectif (Rich, Ndoye, Sane, Roberson, Labeyrie, Jones, Dawson, Poirier… etc bref du très lourd), Paris-Levallois vient pour gagner. La rencontre de demain soir s’annonce une nouvelle fois stressante.

Au match aller, le 15 janvier dernier, les Couguars s’étaient imposés à la Halle Carpentier 91 à 75. Une victoire qui s’était dessinée après la pause. Dans les rangs nancéiens, Steed Tchicamboud (21 pts, 12 passes), Randal Falker (20 pts, 11 rbds) et Andy Panko (16 pts, 8 rbds) avaient porté l’estocade ! En face, Jahmar Young, qui n’est plus là aujourd’hui, avait beaucoup pesé offensivement, en l’absence de Jason Rich blessé (23 pts dont 3/6 à longue distance).

Mardi soir, Rich sera bien présent mais aussi le nouveau venu en la personne de l’expérimenté et talentueux Anthony Roberson. Eric Dawson sera aussi de retour après une blessure qui l’a tenu éloigné des parquets plusieurs semaines.

La rencontre promet des étincelles entre deux formations qui ne voudront rien lâcher et faire un pas de plus vers le maintien.

Bon match à tous.

Let’s go SLUC !

 

Partager cet article