UNE REACTION TROP TARDIVE (75 – 82) !

7.11.2017   //   Actualités du club, Brèves

0J4B4127

Gary FLorimont a été intéressant ce soir (5pts, 8rbds, 3pds) et a sonné la révolte par son énergie.
Photo : Com1sport

Le SLUC Nancy Basket s’est incliné, ce mardi 07 novembre 2017, contre Orléans, sur le score de 75 à 82, pour le compte du 1/32ème de finale de Coupe de France.

Très longtemps dominé par une séduisante équipe Orléanaise porté par un effectif très complet (6 joueurs au delà de 10pts), le SLUC a eu pourtant le mérite de réagir… malheureusement trop tardivement.

Comptant jusqu’à plus de 20 points de retard par moment, et ce encore durant le 3ème QT, le SLUC sut revenir en montant son intensité défensive et en jouant plus simplement.
Et alors qu’il restait 2min04, il n’était plus mené que de 5 points… Un incroyable come-back ? Hélas, non…

Deux ballons qui refusent de rentrer, une mauvaise gestion d’un système…ça ne pardonne pas. Orléans en profita.
Le hold-up fut raté de peu !

Le coach nancéien, Greg Beugnot, regrettait que ces joueurs aient  été absents durant la première mi temps. : “Ils ont tous  été amorphes en première mi-temps. Les temps de réactions étaient très lents, trop lents… Je ne comprends pas. C’est surprenant car on ne reconnait pas l’équipe défensivement sur la première mi-temps. Il n’y a aucune explication à ce manque. Il faut que les joueurs comprennent qu’on ne gagnera pas sans défendre”

La Coupe de France s’arrête donc ce soir pour les nancéiens.
Prochain rendez-vous pour les Couguars, ce samedi 11 Novembre, le SLUC reçoit Vichy-Clermont pour le compte de la 5ème journée de Pro B !

LE CLUB

Partager cet article