QUE DE REGRETS…UNE NOUVELLE FOIS (58-59) !

21.03.2016   //   Actualités du club, Brèves

D3S_2082

Pau ne réussit pas à Andy Panko, en difficulté  tout au long du match  (1/11 aux tirs)..
(Photo : C2images)

La saison du SLUC est, on le sait, compliquée… La preuve  en a été donnée une nouvelle fois ce soir (58-59 pour Pau).

le SLUC a  été  encore vaincu dans les derniers instants de la rencontre… contre une équipe du Top 8. Après Monaco (Aller et Retour), Pau (à l’aller après deux prolongations !), ASVEL, Chalon (Aller et Retour), Antibes,  Pau-Orthez, à son  tour  a su inverser le scénario en fin de rencontre .

Pourtant le SLUC comptait encore 6 points d’avance à 2min11 de la fin de la rencontre.Ce n’était pas beaucoup au regard de son avance à la mi temps (31-18)

Mais tout ceci fondit comme neige au soleil, Pau revenant petit à petit sous l’impulsion de l’aillier David Denave tonitruant ( 19 points) et de son meneur J. Thompson, véritable “guide” (13 points- 44-36 à la 30ème puis 52-53 à a la 36ème minute pour l’ Elan).

La suite fut cruelle. Andy panko rata un shoot  ouvert à moins de trois minutes,  Steed Tchicamboud en mis deux… à trois points venus d’un “autre monde”, mais rien n”y fit.. Quelques pertes de balles (7 dans le 4ème quart temps )  changèrent  au final  le scenario.

B.Sene et A. Weisz déçus.

En conférence de presse, Benjamin Sene et Alain Weisz étaient tout deux très déçus :

« Ce soir nous avons fait le boulot défensivement.” commentait Benjamin Sene. ” Mais notre attaque nous coûte cher … surtout sur la fin. On est frustré car à +13, on ne doit jamais laisser revenir Pau..  … Nous n’avons pas su gérer la fin de match en perdant une nouvelle fois trop de ballons. Cela s’explique peut-être par un manque de confiance. Nous n’arrivons peut-être pas à gérer la pression en fin de match. On aurait pu se faciliter la rencontre, mais nous avons fait l’inverse. C’est inadmissible de perdre deux fois de suite de la sorte à la maison (Antibes puis Pau). Il faut se reconcentrer rapidement.”

Même son de cloche pour le coach nancéien, qui salue tout de même l’investissement des siens : “  Il faut dissocier deux choses. Le résultat et l’investissement des joueurs. On voulait changer les choses par rapport à Antibes et nous l’avons très bien fait. Ce n’était pas un grand match d’attaque mais les joueurs ont répondu présents dans l’intensité défensive.
Mais,que faire avec 6 points d’avance à 2 minutes de la fin de la rencontre ? A la fin du 3eme QT on perd uniquement 9 ballons… on finit à 16. Soit 7 en un QT. Ca coute une nouvelle fois cher.
C’était une opposition de style entre deux équipes qui ne sont pas si éloignées que ça, mais avec une dynamique totalement différente.
On avait pourtant travaillé pour remettre le ballon à l’intérieur. Notre plan du jeu  n’était pas faux mais nous devons avoir davantage de  sang froid pour ne pas perdre des ballons dans le money time… C’est cruel car nous n’avons vraiment pas besoin de ça. Avec l’équipe, que nous avons nous devons  bien finir les matches”

E.Bartechesky  heureux !

De son côté Eric Bartecheky, le coach Palois était  heureux de ce résultat  : « Le mérite de l’équipe est de n’avoir jamais lâché. Nous avons souffert en 1er MT. Nancy était bien organisé défensivement ce qui nous a beaucoup gêné. Nous sommes repartis en deuxième mi-temps avec d’autres systèmes de jeu et de bien meilleures intentions. Cela n’a pas été simple à se décider mais avec les aides de Juice Thompson et David  Denave nous avons inversé la tendance et remporter la rencontre dans une fin de match ou les deux équipes sont aux coudes à coudes. C’est assez exceptionnel de rester sur une série comme ça (10 victoires de suite) mais cela ne change pas notre approche. »

Statistiques de la rencontre : SLUC Nancy Basket / Elan Pau-Lacq-Orthez.

Go SLUC !

 

 

Partager cet article