UN NOUVEAU GROS COMBAT !

25.02.2016   //   Actualités du club, Brèves

STEED LE HAVRE

Avant la Leader’s Cup, les hommes d’Alain Weisz ont failli créer la surprise sur le terrain de Monaco. Mais la Roca Team, menée par d’excellents Shuler et Sy, a fini par prendre le dessus alors que le SLUC était encore dans le coup à moins de 3 minutes de la fin.

Une déception bien sûr pour Steed Tchicamboud et les siens. Cependant, les Couguars avaient fait le job une semaine plus tôt, en battant logiquement Châlons-Reims (84 – 66) dans un match à 4 points ! Une victoire qui s’est dessinée après la pause, quand James Bell est sorti de sa boîte (4/7 à 3 points), bien relayé par les coups d’accélérateur de Benjamin Sene, Andy Panko ou Mickaël Piétrus. Une victoire collective.

Lamont Mack, le nouveau nordiste

Samedi soir, pas question de se relâcher. Après la trêve « Leader’s Cup » et le joli succès de la Roca Team sur Chalon, retour à la Pro A ! Le SLUC défiera une équipe havraise en difficulté au classement mais qui continue à se battre de manière exemplaire.

Malchanceux depuis le début de saison, le STB ne s’incline à chaque fois que par des petits écarts de points… Rageant. Un peu comme le SLUC.

A Limoges, le 20 janvier dernier, et à Gravelines, le 13 février, le STB a été dans l’allure jusque dans le money time. N’y avait-il pas 60 partout au Sportica avant le dernier quart ? Et à Beaublanc, les hommes de Thomas Drouot ont longtemps été au contact avant de craquer !

On se souvient à l’aller ( 92 – 85 ) que sans un Andy Panko des grands soirs et un Derwin Kitchen surprenant, le résultat aurait pu être tout autre.

Raison de plus pour se méfier d’une formation qui compte dans ses rangs des joueurs très talentueux. A commencer par le scoreur portoricain Angel Daniel Vassallo. Cette fine gâchette (17,4 pts de moyenne à 45,3 % de réussite aux shoots) ne s’en laissera pas compter. Les Nancéiens devront aussi avoir à l’œil l’explosif Willie Deane, champion de France avec SLUC 2010-2011, le massif et excellent Jean Baptiste Adolphe dans la raquette (JBAM pour les intimes), l’intérieur US Elton Brown ou le dernier arrivé en la personne de Lamont Mack. Un gros scoreur.

Sans oublier Henry Dugat, au poste 1, qui peut prendre feu à tout moment.

Dans sa course au maintien, le match de samedu est capital. Le SLUC va une nouvelle fois devoir jouer un gros combat pour sa survie en Pro A.

Bon match à tous.

Let’s go SLUC !

Partager cet article