UN DEPART QUI COUTE CHER (83-86) !

12.03.2016   //   Actualités du club, Brèves

D3S_0875

Andy Panko, peut être déçu. Il n’a pu empêcher la défaite de son équipe ce soir, malgré un match consistant (25 points et 25 d’évaluation )
Photo : C2Images

Le SLUC Nancy Basket s’est incliné dans les ultimes instants de la rencontre devant les Sharks d’Antibes sur le score de 83 à 86. C’est une défaite, certes sans gravité au classement général puisque Rouen et Paris se sont également inclinés, mais … frustrante.
Le SLUC garde une avance de 3 victoires sur le Rouen Métropole Basket, premier relégable, mais comme l’a dit coach Weisz : ” qui (Rouen) peut être requinqué en voyant que le SLUC à domicile  ne concrétise pas.”. Le technicien  lorrain aurait souhaité, c’est un euphémisme, que sa formation puisse battre un adversaire classé au delà de la 14ème place.

Le sluc a été mené de 18 points au milieu du 2ème QT (22-40), et de 14 points à la fin de la  première mi-temps (36-50). Il est revenu dans la rencontre, sous l’impulsion d’un Andy Panko volontaire (25 points, 7 rebonds)  et d’un Benjamin Sene à la baguette (18 points, 3 rebonds, 3 passes). Il a fini par s’incliner sur deux ou trois mauvaises gestion de balles en attaque dans le money time.
Cependant, le mauvais début de match des Couguars aura  été fatal…
C’est une nouvelle défaite rageante pour les Couguars cette saison : La sixième de moins de 5 points en 23 rencontres…
Les Cougars auront été privés très tôt de Mickael Pietrus (Blessure au dos) et de Steed Tchicamboud diminué (malaise passager à la MT).

“Nous souffrons de ne pas avoir des points à l’intérieur.”

L’entraineur Antibois, Julien Espinosa, tout heureux du deuxième succès de l’année de son équipe à l’extérieur, avouait que les siens avaient souffert dés le retour des lorrains : ” Nous avons eu des opportunités car nous avons poussé en mettant du rythme. Ce qui nous permet d’avoir un matelas intéressant à la mi-temps. Nous avons mis un volume de jeu et une intensité physique intéressantes. Sur la deuxième mi-temps, Nancy a rehaussé son niveau de jeu et son intensité défensive.
En début de 3eme QT, on résiste plus qu’autre chose, même si nous avons été cohérents en défense. On a balbutié certains ballons, cela nous a mis dans l’embarras et Nancy a trouvé les solutions.
Nous n’avions plus, alors, eu les même repères.
Après la partie se joue dans les deux dernières minutes. Heureusement pour nous, c’est tombé de notre coté.”

Alain Weisz, très déçu de cette défaite à domicile, affirmait que le manque offensif à l’intérieur faisait défauts aux siens : ” Notre début de match est vraiment mauvais. Il y a un manque d’agressivité, des manques défensifs sur des changements de joueurs beaucoup trop fréquents. Il y a également un manque d’attitude en début de match, qui a mis Antibes sur la bonne voie. Si on laisse une équipe évoluer de la sorte c’est difficile.
Nous avons eu une réaction en deuxième MT, car nous avons bien défendu, avec une meilleure intensité et un très bon passage de Panko et Sene. Mais malheureusement nous souffrons de ne pas avoir des points à l’intérieur. On se retrouve condamnés à être tous très bons. La répartition des tirs est un sujet important. Nous tirons plus à 3 points (13/35 ), qu’a deux points.   C’est le problème de notre équipe et  les points intérieurs manquent beaucoup. La rencontre se joue à rien. Nous avons plusieurs fois la possibilité de passer devant mais on fait des balles perdues idiotes (17)…”
Statistiques de la rencontre : SLUC Nancy Basket / Antibes Sharks (83-86).

PROCHAIN MATCH LUNDI 21 MARS 2016  SLUC/PAU-ORTHEZ- 20 h30

 

LE CLUB

 

 

 

 

Partager cet article