AJINCA DEJOUE LE SLUC (73-74)!

8.02.2013   //   Compte rendu des matchs

NANCY : French Basketball Pro A, Nancy vs Strasbourg


Toutes les séries ont une fin. Les 4 500 spectateurs, présents lundi soir, ont cru un instant, durant le dernier quart temps, que celle des neuf succès de rang de Strasbourg allait s’arrêter (66-65 à la 35 ème minute). Mais coup sur coup, deux paniers à  trois points, au loin,  du meneur alsacien Louis Campbell éteignirent la lumière coté nancéien…

Au final, le Sluc n’aura pas grand chose à se reprocher. Parce que les joueurs présents sur le parquet ont pratiquement tout donné, le “jury” sera clément sur  le 16 sur 26  réussis aux lancers francs. Même si la statistique, à l’arrivée, fait mal aux vues de l’écart final, le Sluc a réussi à bouger Strasbourg dans ses standards de jeu, proposés avec succès depuis plusieurs matches.

De mémoire de supporter alsacien, présents à nancy lundi soir, la SIG a été vue meilleure cette saison. “Nancy aurait pu aussi bien remporter la mise” a t-on entendu au coup de sifflet final. Ses sept points d’avance à la mi-temps (36-43) fondèrent comme la neige…au soleil 10 minutes plus tard (56-54 ; + 2).

Mais, en définitive, la SIG possédait l’arme fatale dans ses rangs. Le grand pivot français Alexis Ajinca (23 points dont 4 contres) a rendu, en effet, une copie très propre. En Alsace, depuis plus d’un an, Vincent Collet tire cette saison les bénéfices  de son travail en profondeur avec lui.

Particulièrement en première mi- temps, l’ex joueur en NBA, sur sa valeur, était particulièrement injouable.

Le grand  mérite du Sluc, fut pourtant, de relancer les dés en seconde mi-temps pour finalement jouer Strasbourg les yeux dans les yeux. A quelques moments cruciaux en attaque, une  lecture de jeu  (25/66 en attaque),  juste un peu meilleure, aurait même pu déboucher sur un happy end… On ne refait pas le match. Ce sera probablement au Havre le 23 février prochain…


LE CLUB


Cliquez ici pour les statistiques


Photo: c2images

Légende photo: la longueur de bras imposante d’Alexis Ajinca (ici de dos) était un des paramètres de cette rencontre. Jamal Shuler ( 17 points) en sait quelque chose..

Partager cet article