L’EUROCHALLENGE EST TERMINE (57-63) !

7.12.2012   //   Compte rendu des matchs

Légende Photo : Sous les regards de Claude Marquis et de Torrelll Martin, l’arrière Kudrautsau et Minsk s’envolent vers  la qualification …
Photo : C2Images

L’Eurochallenge saison 2012/2013 a définitivement refermé ses portes sur le Sluc Nancy Basket, mardi soir.

Il s’est incliné, à Jean Weille : 57-63 et a laissé échappé un des deux tickets qualificatifs pour le tour suivant.

Gravelines, favori de la poule,  s’est imposé, en effet , dans le même temps à Limassol et Minsk  en gagnant  deux fois face au Sluc , l’a du coup privé  de sa qualification. “C’était l’occasion concéda Kenny Grant, devant encore un nombreux public d’avancer plus loin dans la compétition . Mais ce match s’est transformé en une grande déception. Minsk a  contrôlé le match et a été fort durant le 3ème quart temps (9-17).”

Devant plus de  5000 fans,  les Bielorusses ont joué intelligemment leur qualification. Ils ont étiré la défense du Sluc Nancy Basket et ont su profiter de la maladresse des locaux (20 paniers sur 65 tirs dont  7 sur 36 à trois points).

Les trois premiers quart temps sont ainsi  tombés dans  l’escarcelle de Minsk (14-16 ; 12-15 ; 9-17). De son côté, le Sluc à la 30ème minute, accusait un débours de 13 points (35-48) puis de 18 à l’entame du dernier quart temps (42-60 à la 32ème minute).

“Pour les deux équipes, c’était la dernière opportunité de se qualifier. Nous avons joué avec une grande concentration déclara le coach de Minsk Andrei Krivonos.  Il y a eu pourtant de nombreuses fautes des deux côtés (39 balles perdues  au total). Mais nous nous étions préparés à un match dur. Ce que nous avions prévu de faire avant le match a été réalisé”.

Et pourtant, sur un panier à trois points réussi par Kenny Grant, durant le 4ème quart temps, le Sluc revint à 7 points à un peu plus de trois minutes de la fin(52-59). Le public se réveilla mais l’exécuteur des grandes œuvres Aliaksandar Kudrautsau (notre photo)  calma l’effervescence sur un panier  au buzzer en ligne de fond.

“Nous savions que ce ne serait pas un match facile confirma encore kenny Grant. Nous avons perdu trop de ballons et en plus nous avons manqué trop de shoots. C’est dommage. Nous devons maintenant nous concentrer sur le championnat et le Havre ce samedi” Toujours classe Kenny Grant, même dans la tempête…


LE CLUB


Fiche  :

Sluc Nancy : (9 passes décisives ; 20 / 65 aux tirs )  Sommerville 15 / Pope 4 / Grant 9 / Sylla 1 /Diabaté 9 / Merriex 1 / Marquis 7 / Martin 11 / Touré 0

BC Minsk : (16 passes décisives ; 24/55 aux tirs) Ulykanko 9 / Korshuk 8 / Lashkevich 5 / Pustahvar 4 /Majok 11 / Smith 9 / Munson 7 / Kudrautsau 10


Partager cet article