LE SLUC DANS LES VENTS CONTRAIRES (75-89) !

9.11.2012   //   Actualités du club, Divers

Légende photo : Cholet a construit son succès en s’appuyant sur son pivot Marcus Goree (N°17; 18 points) ici, au contre sur le Nancéien Nicholas POPE.

La série noire continue ! Ce samedi soir, le Sluc Nancy Basket s’est incliné dans sa salle contre Cholet Basket : 75-89. Après six journées de Championnat , le bilan est de 1 victoire pour cinq  défaites.

Et pourtant rentré de Limassol, mercredi soir dernier, le Sluc avait cerné l’importance de cette rencontre face à Cholet, avant sa double confrontation en Coupe d’Europe puis en Pro A,  contre Gravelines la semaine prochaine.

Mais, rapidement et dès la première mi temps, les vents furent très vites contraires.  C’est un “ouragan”  d’adresse   et de réussite choletaise dans les tirs, qui s’abattit sur le dos du Sluc. A la mi-temps, Cholet comptait 18 points d’avance (14-29 à 10ème puis 36-54 ! ).   Avec 12 tirs à trois points réussis sur 14 tentés – vous avez bien lu-   Cholet mettait, déjà, le cap  sur une  4ème victoire  dans le championnat (près de 60 % de réussite, au final, avec 32 paniers réussis sur 54).

Le coach visiteur jean Manuel Sousa eu beau jeu, alors, en conférence de presse d’après match de souligner l’adresse de ses joueurs mais insista, en définitive, sur l’état d’esprit retrouvé de son équipe. “Après notre non-match de mercredi soir contre Ulm (en Eurocup : 73-91), nous avons produit un basket plus conforme à nos 5 premiers matches en Pro A”.

L’ancien manager du Havre  avait le succès modeste et promettait, d’ailleurs, des jours meilleurs pour le Sluc : ” Nancy a un bel effectif qui, en ce moment, ne tourne pas. Quand il se mettra en marche, peu d’équipes  viendront gagner ici. “

Au cours de la seconde mi temps,  le Sluc, justement, revint à 9 points de Cholet : 52-61 vers la 28ème minute. “  J’ai un regret à ce moment précis confia Jean Luc Monschau, lorsque nous ratons, ensuite, deux attaques à tirs ouverts.”

Le Sluc  jetait, en effet, ses forces dans le combat à l’image de Shawn King (20 points, 6 rebonds). Personne n’osera dire contraire. Il limita donc la casse mais la course après le score, entamée depuis le début du match, (avec 30 shoots pris de plus que l’adversaire), usa définitivement, les énergies locales. Dommage. Il y aura des soirs meilleurs…

LE CLUB


Statistiques du match SLUC – Cholet

Partager cet article