LE SLUC VIRE AU VERT (94-79) !

12.04.2013   //   Actualités du club, Divers

01POL20130413NAN037

Légende photo : Depuis Longtemps Hervé Touré avait coché, sur son calendrier personnel, la date du match contre Villeurbanne. Avec ses 18 pts, 9 rebonds pour 26 d’évaluation, il a marqué le match de son empreinte.
PhotosC2Images

Samedi soir, le Sluc Nancy a probablement signé une de ses prestations les plus abouties de la saison. Et autant l’écrire de suite, la manière avec laquelle, il a disposé de la “maison verte ” (94-79),  témoigne de la confiance retrouvée des partenaires d’un Hervé Touré au top.

Si l’on veut bien mettre à part les défaites contre Nanterre le 2 mars ( .. Nanterre, le nouveau ténor  de ce championnat imprévisible) puis contre Limoges le 9 mars,  le Sluc Nancy Basket , en définitive, confirme avoir retrouvé du gaz en magasin, depuis maintenant un bon mois. 
Victoire contre Orléans,  défaites contre Cholet et Chalons sur Saône  par un et deux points,  victoire à Levallois puis, ce soir, succès probant contre l’ Asvel de Pierre Vincent, voilà, à quelques lignes près, un raccourci de la montée en puissance des nancéiens…

Avec ce  10ème succès, conjugué aux défaites de Boulazac à Gravelines et de Poitiers face à Cholet , la course au maintien direct  en pro A, prend meilleure tournure. Même si le “pimenté”  “Poitiers – Nancy” de lundi prochain est dans tous les esprits  …

8 BALLES PERDUES SEULEMENT !

Ce samedi  soir,  les messages ont vite été adressés. le Sluc a construit sa victoire durant le premier quart temps. Les 5 500 spectateurs, qui ont “poussé” toute la soirée derrière leur équipe, le comprirent très vite après le 12-0 collé à l’Asvel presque d’entrée, neutralisant ainsi le 2-9 du début de match,

Deux quart temps plus loin, le 13-0 entre la 25ème  et la 30 ème scella la rencontre ( 74-53 à la 30 ème minute).  A ce moment-là, le Sluc naviguait  à près de 54 % de réussite à trois points (12 sur 24 au total !) ” Nous avons subi confessa Pierre Vincent en press room. La clé du match aura été le nombre de balles perdues, par nous, ce soir (18).” . Et plus loin, comme un aveu, de regretter les points sur contre attaques… .

Pour sa part , jean Luc Monschau retenait, aussi, l’application de son équipe en défense. “Cela ne transpire pas avec les 79 points de l’ Asvel . C’est une équipe très adroite mais mon équipe a eu un investissement défensif excellent. Nous avons réussi a contrôler Edwin Jakson (9 points)”.
Il aurait pu ajouter en attaque également. 8 balles perdues, 10 interceptions… le Sluc a su agresser, dans le bon sens, son adversaire d’un soir…Le Cougar griffe toujours…

LE CLUB

Statistiques du match SLUC – ASVEL

Partager cet article