NANCY A LA FETE (80-69) !

16.12.2013   //   Actualités du club, Divers, Flash Infos

02POL20131217NAN008

 Clevin HANNAH prend le meilleur sur le strasbourgeois Louis Campbell, la seconde Mi-temps sur le plan offensif a été un modéle du genre …
Photos : C2Images

Il n’y a pas de lien de cause à effet , évidemment ! Mais après le sulfureux match de samedi soir dernier entre Paris- Gravelines, achevé à huit secondes du terme en bagarre générale,  chacun attendait,  chez soi devant Canal Plus Sport,  ou à Jean Weille, “l’excitant” Derby de l’ Est ! 6000 fans firent, d’ailleurs le pèlerinage jusqu’à l’ Espace Jean Jacques Eisenbach ! Ce fut là, d’ailleurs mardi soir, le premier grand succès de la soirée du club du Président FRA..

Ensuite, la 7ème victoire du SLUC face à une SIG Strasbourg ambitieuse (80-69),  fut le second “bonus” d’une fête d’un mardi soir réussi !
En résumé, si les joueurs Alain Weisz laissèrent échapper le gain du premier quart temps (16-23), ils montèrent en puissance au cours des trois suivants.

En “Press Room”, Vincent Collet regretta, amèrement la perte des 8-10 points d’avance de ses joueurs, pourtant acquis, justement  durant ce premier quart. ” Nous sommes arrivés à la mi temps,  un peu avec les mains en haut du guidon. … alors que le Sluc avait, déjà au cours du second quart temps, augmenté sa pression défensive”. La suite lui donna raison.

02POL20131217NAN001

Paul Harris, tel le fauve aux crocs acérés et ici face à Antoine Diot, a aussi pesé dans les débats (14 pts, 5 rbds, 17 évaluation)

Et qui de mieux que le petit meneur nancéien Clevin Hannah peut illustrer cette montée d’adrénaline (0 points en 20 minutes puis 18 en seconde mi temps) ? Au plus fort  de ce duel “défensif”  intense, ses trois paniers réussis à trois points placèrent sur orbite son équipe. ” Il nous remet dans le match” confirma coach Weisz.

Ajinça : retour vers la NBA

Dans une salle de presse bondée, le coach reconnut, d’ailleurs, une erreur de stratégie ( 56-49 à la 30 ème minute) : “Nous avions pris l’initiative durant le premier acte de défendre à deux sur Ajinca, ce qui a ouvert l’accès au panier de Ricardo Greer (15 points en 1ère mi temps puis 0 en seconde période)”. L’erreur fut corrigée et avec un Maxime Zianveni altruiste, Strasbourg baissa pavillon progressivement. “Nous avons eu du mal a nous approcher du panier conclua Vincent Collet. Ce fut un match avec une dureté physique. L’écart s’est joué sur la statistique de nos tirs intérieurs : seulement 15 sur 34 contre 15/24 pour le Sluc Nancy”….Tout était dit…

Auparavant, dans une atmosphère un peu décalée et  toujours en “Press-Room”, Martial Bellon, le Président Strasbourgeois venait d’annoncer le départ  de Alexis Ajinça pour les News Orléans Pelicans.. Dans un coin, David Cozette et Georges Eddy (Canal plus Sports) , qui venaient de rendre l’antenne à Paris, pestaient de n’avoir pas pu offrir, en direct, l’information à leurs téléspectateurs … Les soirées parfaites n’existent donc pas…

Statistiques SLUC Nancy Basket – Strasbourg IG :

Le CLUB.
Propos recueillis par Quentin Lozzia

 

 

 

 

Partager cet article