ROUEN PRÊT A TOUT CASSER !

4.12.2015   //   Actualités du club, Brèves

Rouen

La mauvaise passe se poursuit pour le SLUC. Le week-end dernier, sur la Côte d’Azur, l’équipe s’est incliné face à Antibes. Une nouvelle défaite qui a de nouveau souligné les carences d’une formation en proie aux doutes. Une semaine plus tôt, Nancy s’était battu avec courage devant Monaco, avait fait douter le club du Rocher mais la pièce était finalement tombée du mauvais côté (80 – 81)… une nouvelle fois !

Avec huit défaites en neuf matches de Pro A, les Couguars sont dans le rouge, pointant à l’avant dernière place au classement.

Les quatre prochaines rencontres nous en diront plus sur la capacité de réaction du SLUC. Elles seront décisives avec Rouen et Cholet à domicile, Le Havre et Châlons-Reims à l’extérieur. Si bien que le soir du 22 décembre, Nancy en saura plus sur ses chances de maintien. Car c’est bien de maintien dont il faut parler à cette heure.

Ensuite, ce sera Strasbourg, Le Mans, Paris-Levallois et la phase aller sera déjà bouclée.

L’étendard normand

Le Rouen Métropole Basket qui déboule dimanche soir (18h00) en Lorraine aura le couteau entre les dents. Et une bonne dose de confiance dans ses baskets. Samedi dernier, les hommes de Rémy Valin ont en effet battu la SIG Strasbourg. Avec beaucoup de maitrises. Les Alsaciens se sont pris les pieds dans le tapis rouennais, n’arrivant pas à contenir, entre autres, le 3e scoreur du championnat, Ron Lewis, et le jeune intérieur plein de promesses Guershon Yabusele. Avec Jean-Michel Mipoka, qui peut faire feu de tout bois à 3 points, l’expérimenté Alain Koffi dans la raquette, et le
« dynamiteur » Souleyman Diabate à la mène, le RMB a les moyens d’assurer sans aucun problème son maintien.
Et plus si affinités ?

Le club peut aussi compter sur Johnson, Mbaye, Crawford… et le dernier nouveau : le pivot et international angolais Yanick Moreira. Ses 2.11 m devraient faire le plus grand bien à la raquette de Rouen.

“ Piétrus Connexion “

Dimanche soir, le SLUC pourra aussi compter sur sa nouvelle recrue et pas n’importe laquelle : Mickaël Piétrus. Le petit frère de Flo qui a évolué en NBA entre 2003 et 2013 a déjà joué avec son aîné ; c’était à Pau entre 1999 et 2003. Le temps pour la « Piétrus connexion » de truster 3 titres de champion (1999, 2001, 2003), sans oublier deux coupes de France et une Semaine des As.

A Nancy, l’arrivée d’Air France (son surnom pendant sa période américaine) offrira une solution supplémentaire à l’arrière et à l’aile. Ce ne sera assurément pas de trop pour une équipe qui doit retrouver de la confiance et une force de frappe offensive et défensive.

La situation est délicate… mais pas encore désespérée !

Bon match à tous.

Let’s go guys !

Partager cet article